Home > Actualités Retraite > Les nouvelles mesures de la réforme des retraites de 2013

Les nouvelles mesures de la réforme des retraites de 2013

La nouvelle réforme des retraites prévoit des changements et certains d’entre eux seront applicables dès 2014. Informez-vous pour connaitre les principaux changements instaurés dans le cadre de la réforme des retraites de 2013.

 

Les différentes mesures qui vont modifier le système des retraites français avec l'adoption de la réforme des retraites. Informez-vous sur retraite.com

La réforme des retraites de 2013 qui a été définitivement adoptée par le parlement le mercredi 18 décembre dernier se distingue par l’allongement progressif de la durée de retraite qui va passer de 41,5 ans à 43 ans entre 2020 et 2035. D’autres dispositions telles que la pénibilité et l’abaissement du nombre d’heures travaillées, permettant de valider un trimestre, vont également apporter des changements notables dans le système de retraite français.

 

L’allongement progressif de la durée de cotisation

Cette mesure concerne les assurés nés à partir de 1958 jusqu’en 1973. La durée de cotisation va progressivement augmenter d’un trimestre tous les trois ans à compter de 2020. Ainsi, les personnes nées de 1958 à 1960 devront cotiser 167 trimestres pour toucher une retraite à taux plein. Cette durée passera à 168 trimestres pour les assurés nés de 1961 à 1963 ; puis à 169 trimestres pour les cotisants nés de 1964 à 1966. Les salariés nés de 1967 à 1969 devront valider 170 trimestres. La durée de cotisation augmentera à 171 trimestres pour les assurés nés de 1970 à 1972. La génération 1973 devra quant à elle valider 172 trimestres pour bénéficier d’une retraite à taux plein.

Comme l’âge légal de départ à la retraite (60ans à 62 ans) et l’âge légal du taux plein n’ont pas changé, lorsque l’âge du taux plein (65 ans à 67 ans) est atteint, les assurés touchent une retraite à taux plein, même s’ils n’ont pas validé le nombre de trimestres requis.

 

D’autres dispositions qui allègeront les effets de la réforme

Le gouvernement a diminué le nombre d’heures travaillées indispensables pour valider un trimestre de retraite, dans la limite de quatre trimestres par an. Il faudra 150 SMIC horaires au lieu de 200 actuellement. Cette mesure est surtout bénéfique pour les travailleurs à temps partiel.  

Les jeunes actifs pourront racheter des trimestres au titre de leurs années d’études sanctionnées par un diplôme et/ou de stage au cours des dix premières années de leur carrière professionnelle

Les salariés qui travaillent dans des conditions pénibles pourront cumuler des points sur un compte pénibilité. Ces points pourront être convertis en trimestres afin de pouvoir prendre sa retraite un peu plus tôt. Ils permettront également de toucher un revenu équivalent à un taux plein avec un travail à temps partiel ou de suivre une formation en vue d’une évolution de la carrière professionnelle.

La revalorisation annuelle des pensions sera reportée au 1er octobre 2014 au lieu du 1er avril 2014 afin de réduire le déficit de la Sécurité sociale. Cette mesure ne concerne pas les seniors qui perçoivent l’ASPA (Allocation de solidarité pour les personnes âgées) et qui recevront aussi un aide à l’acquisition d’une complémentaire santé. Rappelons qu’à partir de janvier 2014, les retraités percevront leur pension complémentaire tous les mois et non tous les trimestres.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire

(.jpg, .jpeg, .png, .gif; max 42x42px)
captcha