Home > Actualités Retraite > Réforme des retraites : les changements sont-ils avantageux ou contraignants ?

Réforme des retraites : les changements sont-ils avantageux ou contraignants ?

Les changements prévus par la réforme des retraites peuvent être bénéfiques ou pénalisants selon la situation des assurés. Informez-vous sur certains changements qui peuvent vous concerner.

Découvrez sur retraite.com les effets de certaines mesures instaurées par la réforme des retraites

Les personnes âgées de 60 ans et plus qui n’ont pas encore liquidé leurs droits à la retraite doivent s’informer pour savoir si les mesures modifiées par la dernière réforme leur permettront d’améliorer leur situation financière une fois à la retraite.

Si l’allongement de la durée de cotisation à partir de 2020, l’un des principaux dispositifs qui constituent cette loi de réforme des retraites, n’a aucun impact sur leur revenu, ils doivent mieux examiner les répercussions de certaines mesures secondaires comme le cumul emploi retraite et le changement des modalités de calcul de la retraite des polypensionnés.

Le cumul emploi retraite serait moins intéressant à partir de 2015

La loi sur la réforme des retraites promulguée le 20 janvier 2014 va modifier le dispositif qui permet aux seniors de cumuler emploi et retraite (CER) à partir du 1er janvier 2015 : les bénéficiaires cotiseront à perte et ne pourront plus se constituer de nouveaux droits à la retraite.

Pour pouvoir profiter du cumul emploi retraite, les seniors devront liquider leurs droits auprès de tous les régimes de retraites françaises et auprès des régimes de retraite étrangers s’ils y ont cotisé au cours de leur carrière.

Actuellement, il est encore possible de se créer de nouveaux droits en changeant de statut : par exemple, le salarié à la retraite pourra encore cotiser en tant qu’indépendant et améliorer son futur revenu de retraite, grâce au supplément versé par ce nouveau régime.

Ainsi, les seniors de plus de 60 ans qui ont déjà cumulé un nombre de trimestres suffisant pour liquider leur pension à taux plein ou qui ont atteint l’âge légal du taux plein (de 65 ans à 67 ans en fonction de leur date de naissance) pourront demander leur retraite et changer de statut avant que les modifications ne soient applicables (1er janvier 2015).

 

Un nouveau mode de calcul pour les polypensionnés

Le nouveau mode de calcul de la retraite des polypensionnés ne sera applicable qu’à partir du 1er octobre 2017 : les assurés qui ont cotisé auprès du régime général et auprès de la MSA salariés et du RSI (régimes alignés) verront leur pension calculer sur la base des 25 meilleures années de salaires de sa carrière en tenant compte de tous les régimes, comme pour les personnes qui n’ont cotisé qu’auprès d’un seul régime.

43 % des polypensionnés sont concernés par ce changement qui sera bénéfique pour 90 % des assurés, en particulier pour ceux dont les différences salariales dans chaque régime sont importantes. En revanche, si l’assuré a cotisé auprès de deux régimes différents et qu’ils perçoivent des rémunérations confortables dans les deux activités au même moment, il n’y a que le revenu le plus élevé qui sera considéré dans le calcul.

Commentaires

Ajouter un commentaire

(.jpg, .jpeg, .png, .gif; max 42x42px)
captcha