Retraite aux États-Unis

Ecrit par Ludovic Herschlikovitz

Le régime de retraite des États-Unis est un système par capitalisation qui est fondé sur le principe d’investissement régulier. Le système de calcul et d’octroi a été forgé et modifié au fil du temps, en fonction des besoins des travailleurs et de la conjoncture.

Les différents régimes de retraite

Le système des retraites des États-Unis est composé de plusieurs régimes d’assurance :

Pour en savoir plus sur les fonds de pension privés

La retraite complémentaire est facultative : les salariés sont libres de cotiser pour se constituer une épargne retraite. Le montant des cotisations et la périodicité des versements ne sont pas fixes. Les sommes accumulées sont investies jusqu’au moment de la liquidation des droits à la retraite.

Les « 401k » sont des fonds privés composés des cotisations versées par les salariés et les employeurs. Cette appellation vient du fait que cette disposition est énoncée au chapitre « 401 » alinéa « k » de l’Internal Revenue Service tax code.

L’âge de départ en retraite

Aux États-Unis, l'âge légal pour demander la liquidation des droits de pension versés par le Social Security est 65 ans. Cependant, la plupart des salariés et des travailleurs exercent une activité au-delà de 65 ans. En effet, le travail a une grande valeur sociale aux États-Unis. Par ailleurs, la crise économique a considérablement diminué le pouvoir d’achat de la population qui doit y faire face en travaillant plus longtemps.