Retraite au Maroc

Ecrit par Ludovic Herschlikovitz
Paradis fiscal, le Maroc attire de nombreux retraités français et nul besoin d'être riche pour vivre sa retraite au Maroc. Le coût de la vie est moins cher, c'est proche de Paris et vous bénéficiez d'un climat particulièrement agréable en hiver.

retraite au maroc

Pourquoi la retraite au Maroc ?

Climat, fiscalité, géographie, immobilier, font du Maroc une destination très prisée des retraités français, ils sont de plus en plus nombreux à venir s'installer de façon durable. Il y aurait près de 70 000 français au Maroc. Et pour cause, le Royaume marocain a créé un statut fiscal pour les séniors. 

Climat et environnment

Climat doux en hiver et pas trop chaud l'été grâce à la façade océanique qui tempère les étés chauds. Le Maroc est très dépaysant de par sa culture, sa gastronomie mais aussi par ses paysages montagneux, désertiques ou encore de bords de mer.

Coût de la vie

De façon générale, la vie vous coûtera moins chère au Maroc qu'en France, les denrées alimentaires sont très peu chères, pareil pour se vêtir, vous ferez 20 à 40% d'économie sur les carburants. Une aide ménagère vous coûtera un peu plus d'1 € de l'heure. L'immobilier n'est pas en reste, pour un riad à Marrakech, comptez de 1 000 à 2 000 € le mètre carré à l'achat. Vous trouverez aussi des locations d'appartements aux environs de 700€ pour 100 mètres carrés. 

Immobilier

Devenir propriétaire au Maroc ne pose pas de problème particulier, il existe beaucoup d'agences immobilières pour satisfaire vos envies. Vérifiez tout même auprès du cadastre que le bien soit bien inscrit. Il existe 2 types de biens à acquérir : 
- Le Melk, bien immobilier le moins onéreux mais non immatriculé auprès des services de la conservation immobilière, c'est une propriété immobilère régie par le droit musulman, le bien en question est souvent une propriété familiale appartenant à plusieurs héritiers. Cela suscite donc des incertitudes quant aux ayants-droit.
- Il reste le bien qui a un statut de propriété foncière et immatriculé auprès des services compétents.
La deuxième solution (plus chère) paraît toutefois plus appropriée et plus raisonnable.

Devenir résident

Devenir résident marocain n'est pas très compliqué, il vous faudra dans tous les cas vous faire immatriculer et obtenir une autorisation de séjour délivrés par l'administration marocaine. Les retraités doivent justifier de leur pension de retraite, les actifs doivent avoir un contrat de travail. La carte de séjour est valable 1 an et est renouvelable pendant 3 années, passé ce délai vous pourrez obtenir un permis de résidence valable 10 ans.

Fiscalité

Le code fiscal marocain avantage de façon certaine les étrangers expatriés et en particulier les retraités français. En tant que retraité français, vous bénéficierez d'un abattement de 55% sur le montant brut annuel de votre pension de retraite jusqu'à 168 000 DH et un abattement de 40% au delà de cette somme. Autrement dit un retraité plutôt modeste ne paiera quasiment rien au fisc marocain. A noter qu'il n'y a pas d'impôts sur la fortune, ni de droits de succession. 

 

Fiscalité au Maroc Taxation  
Revenus Taux maximal de 38%. Abattement de 40%à 55% sur les retraites  pastille orange        
Capital 0,9% maximum  pastille verte       
Plus-values immobilières 20% sauf résidence principale  pastille orange       
Plus-values mobilières 10 à 20%  pastille orange       
Transmission / succession Néant  pastille verte       

 

Les points les moins positifs d'une retraite au Maroc

Contexte politique & social

Le Maroc est une monarchie constitutionnelle mais ne fonctionne pas comme les monarchies que nous connaissons en Europe, le Roi du Maroc est la pièce maitresse de l'échiquier. Un Premier ministre est élu, par le Roi. Quelques souplesses ont toutefois été accordées suite au Printemps Arabe en 2011, un peu moins de pouvoir au Roi et plus de pouvoirs pour le gouvernement. Néanmoins, le Maroc reste le pays le plus stable de toute la pénynsule arabe méditérranéenne. Le Maroc tient fermement la sécurité de son pays face au terrorisme, mais le risque subsiste.
L'administration a mauvaise presse, elle est régulièrement définie comme incompétente, lente, engorgée, corrompue voire vénale malgré des projets de modernisation.

Système financier

La monnaie est le dirham marocain (DH) : 10,8 DH = 1 € (sept 2016)
Le système financier marocain est très strict sur les contrôles de change. Vous ne pourrez pas convertir la devise locale comme vous le souhaitez. L'exportation et l'importation de devises locales sont strictement interdites. Il faut ouvrir soit un compte en devises locales convertibles ou une compte en devises locale non convertibles. L'avantage du premier est qu'il permet le transfert de fonds vers l'étranger et les payments sur le territoire marocain.
Le système financier paraît toutefois solide et bien capitalisé.

Système de santé

D'un côté vous avez un système de santé public où la qualité des soins est médiocre et de l'autre vous avez des cliniques privées où les soins sont de très bonne qualité mais les prix sont excessifs. Mieux vaut rentrer en France pour se faire soigner en cas de problème sérieux.

Représentation diplomatique française

Ambassade de France
3 rue Sahnoun-Agdal
Rabat-Chellah

Consulats généraux de France

Agadir : Boulevard Mohamed Cheikh Saadi, 80000 Agadir
Casablanca : 1 rue du Prince Moullay Abdallah, 15810 Casablanca
Fès : Avenue Abou Obeïda Ibn Al Jarrah, 30000 Fès
Marrakech : Rue Camille Cabana, 40001 Marrakech
Rabat : 49 avenue Allal Ben Abdellah, 10000 Rabat
Tanger : 3 place de France, 90000 Tanger

En savoir plus sur la retraite à l'étranger