Accords retraite

calcul retraite

age depart retraite

retraite generaleLe 30 octobre 2015, les organisations patronales (MEDEF, CGPME et UPA)  et Syndicales (CFDT, CFTC, CFE-CGC) ont signé, après 8 mois d'un bras de fer tendu, un accord visant à sauver notre régime de retraites en France.

Cet accord à permis de définir les règles d'un Acord Nationnal Interprofessionnel (ANI) sur les retraites complémentaires AGIRC-ARCCO.

Afin de sauver notre régime de retraite, les discussions ont porté sur un possible allongement de la durée de travail d'un an de plus à partir de 2019. Le principe est le suivant : demander au salarié de travailler un an de plus afin de ne pas subir une décote de leur retraite complémentaire pendant 2 ou 3 ans. Cette mesure reste toujours en discussion entre les principaux partenaires sociaux et le gouvernement. Cependant, et afin de péréniser un système de retraite à la dérive financièrement, de nouvelles mesures ont été adoptées :

Mesures adoptées par l'accord retraite (ANI) qui entre en vigueur en 2016

  • La date de revalorisation des retraites a été décalé d'Avril à Novembre depuis 2016.
  • La revalorisation des retraites sera basée sur la base de 1 point de moins que l'inflation, avec un taux plancher en cas d'inflation inférieure à 1% afin de ne pas dévaloriser les pensions.
  • Le prix d'achat du point de retraite augmentera jusqu'en 2019, de manière à diminuer le rendement des régimes pour le futur retraité. Concrètement, 1000€ versé en 2016 rapportent 65,60€ de rente, demain, ces 1000€ ne rapporteront plus que 60€ de rente en 2019.

Mesures adoptées par l'accord retraite (ANI) qui entre en vigueur en 2016

  • A compter du 1er janvier 2019, et pour les générations nées à partir de 1957, un bonus-malus sera mis en place pour inciter les salariés à travailler un an de plus une fois qu'ils ont rempli les deux conditions nécessaires pour partir avec une retraite à taux plein : âge légal et durée de cotisation.
    Ce bonus-malus pénalisera les retraités refusant de travailler 1 an de plus et verrait sa retraite complémentaire amputée de 10% par an pendant deux voire trois ans. Inversement, les salariés qui travailleront 2,3 ou 4 ans de plus verront leur retraite complémentaire augmenter pendant 1 ans de 10% pour 2 ans, 20% pour 3 ans ou 30% pour 4 ans et plus.
    Les aidant familiaux et les hadicapés (50% ou plus d'incapacité) seront exonérés de cette mesure.
  • Création d'un nouveau régime unifié piloté par les Partenaires sociaux et les conseils d'administration :  "Il reprendra l'ensemble des droits et obligations des régimes de retraite complémentaire Agirc et Arrco."
  • Le taux d'appel des cotisations patronales augmenteront de 2 points, passant de 125% à 127% 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite

L’assurance vie reste le meilleur placement pour préparer sa retraite

Recevez gratuitement et sans engagement une brochure détaillée de l’offre de Fortuneo Banque

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici