Assurance-vie : les fonds en euros toujours majoritaires

Assurance-vie : les fonds en euros toujours majoritaires
Si la part des fonds en euros dans la collecte a considérablement diminué, elle représente encore plus du 4/5e des encours. Informez-vous pour mieux comprendre les raisons de ce contraste.

Les fonds en euros restent majoritaires dans les encours d’assurance-vie

Les chiffres indiquent que la part des fonds en euros dans la collecte pour l’année 2016 a baissé, elle représente toujours plus de 80 % des encours d’assurance-vie. De nombreux assureurs ont préféré se tourner vers des supports plus rémunérateurs malgré la prise de risque qui les accompagne. La performance des fonds en euros est descendue à 1,8 % en 2016, contre 2,3 % en 2015.

Une collecte nette de 16 % en 2016, contre 45 % en 2015

Cette baisse régulière des rendements a été accentuée par les arguments défaitistes des professionnels du secteur et l’impact sur la collecte nette a été important : en effet la part des fonds en euros sur la collecte nette n’était que de 16 % en 2016, alors qu’elle était de 45 % en 2015.

Une légère progression de la collecte nette des unités de compte a été enregistrée : elle est passée de 13,8 milliards d’euros à 14,1 milliards d’euros de 2015 à 2016. En revanche, la collecte nette de fonds en euros a chuté à 2,7 milliards d’euros, contre 11,3 milliards d’euros en 2015.

Les fonds en euros pèsent encore dans les encours

Il faut bien comprendre que les chiffres précités méritent d’être mieux expliqués : la collecte nette s’obtient en faisant la différence entre les sommes versées par les souscripteurs et les prestations attribuées par les assureurs au moment des rachats. Pourtant, la diminution de la collecte nette des fonds en euros découle presque exclusivement de l’augmentation des rachats.

Au moment des souscriptions, les versements bruts effectués sur les fonds en euros sont restés stables en 2016 : 107,6 milliards d’euros en termes de volumes et 80 % des versements sur l’assurance-vie en termes de proportion. Cela signifie que sur 100 euros bruts de rachats versés en 2016, 80 euros ont été investis dans des fonds en euros.

Lorsque les encours sont analysés, les résultats indiquent que les fonds en euros demeurent encore des supports très sollicités. À la fin de l’année 2016, sur les 1 632 milliards d’euros versés sur des contrats d’assurance-vie, la part d’unités de compte n’était que de 19 %, soit une progression de 1 % par rapport à fin 2015 (18 %). Ainsi, le stock d’assurance-vie est toujours constitué de fonds en euros à 81 %.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés