Quelques informations sur la pension de réversion

La pension de réversion est une somme versée au conjoint survivant d’un assuré décédé sous certaines conditions. 90 % des bénéficiaires de la pension de réversion sont des femmes.

La pension de réversion est accordée au conjoint survivant en vertu des cotisations versées par l’assuré décédé. Les conditions qu’il faut remplir varient d’un régime de retraite à l’autre : informez-vous afin de connaitre vos droits.

90 % des bénéficiaires sont des femmes

Les femmes ne perçoivent que deux tiers de la pension accordée aux hommes parce que leur carrière est souvent ponctuée d’absence liée à la maternité. Comme elles doivent aussi s’occuper de leurs enfants, elles privilégient les emplois à temps partiel. Ainsi, c’est la pension de réversion qui complète le montant de leur retraite pour que ce ne soit pas égal à la moitié du revenu des hommes à la retraite.

Comme l’espérance de vie des femmes est plus longue que celle des hommes, elles représentent 90 % des bénéficiaires de la réversion. La pension de réversion est accordée aux conjoints survivants qui ont été légalement mariés à l’assuré.

En général, la réversion est divisée au prorata de la durée de chaque mariage : par exemple, le conjoint qui est resté avec le défunt pendant les deux tiers de sa vie conjugale touchera les deux tiers de la réversion. Si une personne a été mariée à plusieurs assurés, elle peut toucher plusieurs réversions.

 

Le montant de la pension de réversion

Le montant de la pension de réversion dépend des règles auxquelles sont soumis le régime de retraite et d’autres facteurs comme le nombre de mariages et le montant de la retraite de l’assuré décédé.

Si l’assuré a cotisé auprès du régime général, le ou les conjoints survivants toucheront en tout 54 % de sa pension de base et 60 % de ses retraites complémentaires. Les conjoints survivants doivent être âgés d’au moins 55 ans avant de pouvoir percevoir une réversion auprès du régime des salariés du privé.

Si le défunt était un agent de la fonction publique, le conjoint survivant reçoit 50 % du montant de la pension versée par la caisse au conjoint survivant, mais la réversion est accordée sans condition d’âge. Parfois, les bénéficiaires sont soumis à des conditions de ressources : le montant total des revenus (pension de base et réversion) doit être inférieur à 1 635 euros par mois ou à 2 615 euros par mois s’ils vivent en couple.  

Il faut savoir que le montant de la pension de réversion est souvent très faible et ne suffit pas pour assurer une vie décente aux conjoints survivants : en 2012, le montant moyen de la réversion versée par le régime de base était de 294 euros par mois.

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés