La retraite anticipée, qui peut en bénéficier après la dernière réforme ?

Les assurés de la CNAV ont droit à la retraite anticipée s’ils remplissent certaines conditions dans le cadre d’une carrière longue ou bien d’un handicap. Découvrez les conditions qui permettent de bénéficier d’une retraite anticipée.

Les assurés qui cotisent auprès du régime général peuvent prétendre à une retraite anticipée s’ils ont accompli une carrière longue ou s’ils présentent un taux de handicap permanent minimum. Il faut également remplir les conditions que les responsables de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) ont pris soin de préciser afin d’éviter toute ambiguïté.

La retraite anticipée pour carrière longue

Les assurés qui ont accompli une carrière longue peuvent faire une demande de retraite anticipée s’ils remplissent les conditions suivantes :

  • Avoir commencé une activité professionnelle avant l’âge de 20 ans ;
  • Justifier d’une durée d’assurance permettant de liquider ses droits à la retraite au taux plein ;
  • Avoir validé cinq trimestres de cotisation avant la fin de l’année civile du 20e anniversaire.

Il faut noter qu’avec l’allongement de la durée de cotisation prévue par la nouvelle loi de réforme des retraites du 20 janvier 2014, le nombre de trimestres requis pour toucher une pension à taux plein change pour les assurés nés à partir de 1958 : il augmentera d’un trimestre tous les trois ans à compter de 2020 pour passer de 166 trimestres à 172 trimestres.

Chaque assuré qui désire obtenir de plus amples informations sur la retraite anticipée pour carrière longue peut demander le document « Votre situation provisoire vis-à-vis de la retraite anticipée pour carrière longue » auprès des responsables de sa caisse de retraite.

La retraite anticipée pour les assurés handicapés

Les assurés handicapés peuvent également faire une demande de retraite anticipée sous certaines conditions. Quelle que soit leur année de naissance, les assurés handicapés peuvent partir avant l’âge légal de départ prévu par la loi, mais pas avant leur 55 ans. Par ailleurs, ils doivent remplir les conditions suivantes :

  • Une durée d’assurance totale ;
  • Disposer d’une durée d’assurance générée par des cotisations à charge ;
  • Présenter un taux minimal d’incapacité permanente. Il faut noter que ce taux est fixé à 80 % selon la CNAV. Cependant, la nouvelle loi de réforme des retraites du 20 janvier 2014 a rectifié l’article L.351-1-3 du Code de la sécurité sociale en accordant le droit à une retraite anticipée aux assurés qui justifient d’une incapacité permanente minimum de 50 % dont les pensions prennent effet à compter du 1er février 2014.
Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés