Une hausse de 0,6 % au 1er avril dernier pour les bénéficiaires de l’Aspa

L’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a augmenté de 0,6 % au 1er avril 2014 et une autre hausse est prévue au mois d’octobre. Rappelons que l’Aspa a été instauré pour remplacer le minimum vieillesse.

Dans le cadre de la nouvelle réforme des retraites, le gouvernement a décidé d’augmenter l’Aspa de 0,6 % de la masse salariale au 1er avril 2014. Ainsi, le montant maximal de cette allocation est de 792 euros par mois pour les célibataires et de 1 229,60 euros par mois pour un couple. En 2013, les bénéficiaires célibataires touchaient 787 euros et les couples, 1 222,27 euros. Ces montants maximaux peuvent encore être minorés en fonction des ressources du bénéficiaire.

Une aide aux retraités les plus précaires

Comme la nouvelle réforme des retraites a repoussé la date de revalorisation des pensions au 1er octobre 2014, le gouvernement voulait soutenir les retraités qui perçoivent de faibles revenus. Dans un premier temps, le 1er avril 2014, leurs pensions ont augmenté de 0,6 % et une deuxième revalorisation de 1,1 % est prévue au 1er octobre 2014 afin que le montant des pensions des retraités les plus précaires dépasse le seuil des 800 euros. Selon les chiffres publiés par les responsables, 570 000 allocataires, âgées de 65 ans et plus et qui n’ont pas suffisamment cotisé, profitent de cette prestation sociale.

Les conditions à remplir pour profiter de cette allocation

L’Allocation de solidarité pour les personnes âgées (Aspa) est réservée aux seniors qui remplissent les conditions suivantes :

  • L’assuré doit résider en France plus de 180 jours par an ;
  • Avoir au moins 65 ans ou bien l’âge légal de la retraite pour les assurés justifiant d’une incapacité de travail minimum de 50 % et reconnus définitivement inaptes au travail ou encore pour les personnes qui peuvent partir en retraite anticipée à cause d’un handicap ;
  • Son titre de séjour doit être régularisé et il doit être titulaire d’un titre de séjour à la date du premier versement de l’allocation ;
  • L’assuré qui fait une demande d’Aspa et son conjoint (marié, en concubinage ou pacsé) doit avoir liquidé leurs droits à la retraite (pensions de base et complémentaires, ainsi que la réversion) auprès de tous les régimes français et étrangers ;
  • Les personnes qui veulent toucher l’Aspa ne doivent pas gagner plus de 792 euros par mois s’il vit seul et pas plus de 1 229,6 euros par mois pour un couple.
Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés