Yannick Moreau, nommée par décret à la tête du comité de pilotage des retraites

Le gouvernement a désigné Yannick Moreau pour présider le comité de pilotage des retraites. Ce comité est chargé de présenter des recommandations au gouvernement tous les ans si des dérapages f inanciers sont constatés dans les régimes de retraite.

Le 27 juin dernier, un décret a été publié au Journal officiel pour désigner Yannick Moreau comme présidente du Comité de suivi des retraites (CSR). Rappelons que cette conseillère d’Etat est l’ex-présidente du Conseil d’orientation des retraites (COR), puis de la Commission pour l’avenir des retraites en 2013.

Une préconisation de la commission pour l’avenir des retraites

La mise en place d’un comité de pilotage chargé de veiller au respect des trajectoires financières des régimes figure parmi les recommandations de la commission pour l’avenir des retraites dont le rapport déposé auprès du gouvernement a servi de base à l’élaboration de la loi de réforme des retraites du 20 janvier 2014. Il faut noter que ce système de contrôle est déjà fonctionnel en Allemagne et en Suède. La nouvelle présidente du comité de pilotage des retraites dispose déjà un bureau à Matignon pour exercer sa nouvelle fonction.

 

Des avis partagés sur cette nomination

Certaines personnes étaient surprises par la nomination d’un haut fonctionnaire à la tête du comité de pilotage des retraites parce que les membres de cette instance devaient être  des personnalités indépendantes. Les avis des acteurs concernés sont partagés. Par exemple, un responsable de caisse de retraite a estimé que le président devait être plus jeune qui serait plus capable de se projeter dans l’avenir. En revanche, un autre responsable a approuvé cette désignation parce qu’il pense que madame Moreau a toujours affirmé son indépendance d’esprit.

 

D’autres membres nommés par décret

Le même jour, un autre décret a été publié au Journal officiel pour désigner les autres membres du comité de pilotage des retraites : il s’agit de Florence Parly, directeur général adjoint d’Air France ; Olivier Garnier, chef économiste à la banque Société Générale ; Didier Blanchet, chef du département des études à l’Insee et membre du COR ; Marie Daudé, administratrice civile de la sous-direction des retraites au sein du ministère des Affaires sociales. Il faut savoir que Florence Parly et Didier Blanchet ont également été membre de la Commission pour l’avenir des retraites.

 

Un rapport avant le 15 juillet

La dernière réforme des retraites précise que, tous les ans, le comité de pilotage des retraites doit déposer un avis sur la trajectoire financière des régimes et donner des préconisations, si besoin, pour atteindre les objectifs au plus tard le 15 juillet. Il faut également rappeler qu’un jury citoyen composé de neuf hommes et de neuf femmes doit encore être constitué par tirage au sort pour conseiller le comité de suivi des retraites (CSR) dans la rédaction de son avis.  

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés