Une diminution de souscription de contrats de retraites d’entreprise en 2013

Les entreprises françaises seraient moins nombreuses à avoir souscrit des contrats de retraite collectifs en 2013. Selon une étude récente, cette baisse est de 18 % par rapport à l’année 2012.

Les sociétés d’assurances ont constaté que les cotisations versées par les entreprises françaises pour les contrats de retraite qu’elles ont souscrits ont diminué de 18 % en 2013 et leur montant s’est élevé à 5,4 milliards d’euros.

Selon les spécialistes ce recul est principalement dû à une chute de souscription aux contrats à prestations définies, plus connus sous le nom d’Article 39 : le montant des cotisations pour 2013 était de 1,6 milliard d’euros et une baisse de -41 % a été constatée par rapport à 2012.    

L’article 39, trop lourdement taxé et inapproprié aux besoins des salariés

Selon un expert qui a dirigé un groupe de réflexion sur l’épargne, la retraite, l’investissement et la croissance, l’article 39 ne séduit plus les entreprises parce qu’il est trop lourdement taxé et ne répond plus aux besoins des salariés. Jusqu’à présent, aucun autre produit ne peut encore compenser la dégradation de ce dispositif.  

D’après une enquête de la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA), une petite baisse de 1 % a été constatée sur les autres contrats de retraite qui promettent une sortie en rentes viagères (article 83 ou bien contrats à cotisations définies). Pourtant, depuis la réforme des retraites de 2010, il est possible de réaliser des versements individuels facultatifs sur ces produits. Un recul de -13 % a également été constaté sur la souscription de contrats d’indemnités de fin de carrière (IFC).

 

Des prévisions inquiétantes

En examinant les résultats de cette enquête, le groupe de réflexion a publié un communiqué dans lequel il précise que la faiblesse de l’épargne en France est préoccupante, pourtant la situation financière des régimes de retraite dont les réserves seront bientôt à sec devrait inquiéter les retraités et les seniors actifs.

Les auteurs de cette étude ont déclaré qu’ils demanderont au gouvernement de mettre en place une politique d’épargne-retraite pour faire face à l’éventuel épuisement des réserves des retraites complémentaires du régime général. Selon les projections, l’épuisement des réserves des retraites complémentaires d’ici 2018 pourrait entrainer, pour les salariés-cadres, une baisse de 11 % à 14 % des pensions de retraite.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés