Des précautions au moment de la souscription d’un PERP

Depuis 2013, de plus en plus de Français se tournent vers le plan d’épargne retraite populaire. Il est fortement recommandé de bien examiner certains points avant de souscrire à un PERP.

Le plan d’épargne retraite populaire est devenu au cours de ces dernières années un placement intéressant pour les particuliers qui souhaitent se constituer une épargne. En septembre 2014, 2,2 millions de Français disposent d’un Perp.

Les principaux avantages du Perp

Le plan d’épargne retraite populaire existe depuis 2003 et permet aux particuliers de préparer leur retraite et de bénéficier d’une réduction d’impôt. Au départ, elle n’intéresse pas les Français, mais la tendance a changé à compter de 2012. Le nombre de souscripteurs a connu une hausse importante en 2013 : les Français ont sans doute été motivés par la réforme des retraites et par la hausse des impôts.

Il faut savoir que tous les versements effectués sur un Perp sont totalement déduits du revenu imposable et le plafond est élevé. Les contribuables qui sont fortement imposés peuvent ainsi réduire leurs impôts en souscrivant à un Perp.  

Les versements effectués sur un Perp engendrent des bénéfices et sont exonérés de prélèvements sociaux comme la CSG et la CRDS. Il faut noter que le taux de ces prélèvements a connu des hausses régulières au cours de ces dernières années et atteint aujourd’hui 15,5 %.

 

Des vérifications avant la souscription

Bien que le Perp soit un produit d’épargne particulièrement intéressant, il est fortement recommandé de bien examiner les conditions générales du contrat avant de le signer. Il est également conseillé de comparer les différents contrats disponibles sur le marché pour trouver l’offre la plus adaptée à ses besoins.

D’abord, il faut étudier les cas qui permettent de débloquer les fonds avant la date de départ en retraite parce qu’il s’agit de la principale contrainte de ce type de produit. En général, il est possible de récupérer le capital en cas d’accident de la vie ou en cas d’achat d’une résidence principale. Dans le cas contraire, l’épargne est bloquée jusqu’à la retraite et sera versée sous forme de rente viagère imposable au même titre que les pensions de retraite.

Par ailleurs, chaque souscripteur doit vérifier si les versements effectués ne s’accompagnent pas de frais. En effet, certains établissements financiers n’hésitent pas à retirer 5 % de frais sur chaque versement.  

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés