Une complémentaire santé adaptée à la retraite

Avant le départ en retraite, chaque actif doit penser à la préparation de son assurance complémentaire santé. Il s’agit d’une démarche importante, en particulier pour les personnes qui disposent d’une mutuelle d’entreprise.

Il est fortement recommandé de bien préparer son départ à la retraite en pensant à souscrire à une complémentaire santé adaptée à ses besoins qui évoluent avec l’âge. Les professionnels conseillent aux seniors de pratiquer du sport de manière assidue, de faire attention à leur alimentation, de faire un bilan de santé régulièrement et de mettre leur carnet de vaccin à jour.    

Qui finance la complémentaire santé une fois à la retraite ?

Si l’assuré dispose d’une assurance santé souscrite à titre individuel, aucune démarche particulière n’est indispensable pour qu’il puisse le conserver une fois à la retraite. En revanche, s’il est couvert par une mutuelle santé d’entreprise partiellement financée par l’employeur, il doit se préparer à prendre en charge la totalité des cotisations dès qu’il décider de cesser son activité salariée. Mais cette hausse peut se faire dans la limite de 50 % si l’assuré en fait la demande dans les 6 mois qui suivent la cessation de son activité salariée.

 

Faire le point sur sa complémentaire santé avant sa retraite

Chaque senior doit penser à adapter sa complémentaire santé en tenant compte de son budget, de ses antécédents médicaux et de ses besoins actuels et sur le long terme. Les spécialistes conseillent aussi de vérifier les montants de remboursement des dépenses d’hospitalisation tels que le forfait journalier ou encore la prise en charge d’une chambre privative, des séjours en établissement de convalescence ou bien de rééducation et des dépassements d’honoraires des médecins.

La vérification des remboursements, souvent très faible comme les prothèses dentaires, les dépenses liées à l’optique ou d’audioprothèses, est fortement recommandée. Par ailleurs, il faut se pencher sur le niveau de remboursement des soins comme le sevrage tabagique, l’ostéopathie, la pédicure, les prestations en diététiques et autres types de thérapie douce indispensables au bien-être.

 

Autres prestations à inclure dans sa complémentaire pour un confort supplémentaire

Les assurés qui veulent améliorer leur complémentaire santé au moment du départ en retraite doivent également inclure certains services d’assistance dans leur complémentaire santé : une aide à domicile après une hospitalisation peut s’avérer indispensable pour garantir le confort et le bien-être du souscripteur.

L’assuré ne doit pas seulement penser aux actes curatifs : en effet,  une complémentaire santé sécurisante devrait aussi comprendre des soins préventifs. Il faut savoir que les assureurs imposent une limite d’âge qui varie de 70 ans à 80 ans pour la souscription d’un nouveau contrat d’assurance santé. Ainsi, le contrat souscrit au moment du départ en retraite doit prévoir des cas d’affection qui peuvent survenir sur le long terme.

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés