Sondage retraite : les actifs inquiets en pensant au montant de leur future pension

Un récent sondage a permis de savoir que l’inquiétude envahit l’esprit des Français actifs lorsqu’ils songent à leur retraite. Plus de huit Français sur dix sont inquiets lorsqu’ils pensent au montant de leur future pension. 

D’après les résultats d’un récent sondage effectué par l’institut Ipsos pour le compte de l’Union Mutualiste retraite (UMR) et du mensuel « Liaisons sociales magazine », les Français sont inquiets en pensant à l’avenir de leur retraite : les actifs redoutent que le montant de leur retraite soit trop bas et insuffisant pour couvrir leurs charges une fois qu’ils auront cessé leurs activités professionnelles. 78 % d’entre eux pensent également qu’un nouveau recul de l’âge de départ dans un futur proche serait inévitable.

Quelques chiffres qui découlent de cette enquête

D’après les résultats de ce sondage publiés le 1er décembre 2014 au soir, 84 % des Français actifs sont inquiets en pensant au montant de leur future pension de retraite. 78 % d’entre eux s’inquiètent pour leur niveau de vie une fois à la retraite. En revanche, ils sont moins nombreux à être inquiets lorsqu’il s’agit de la capacité à vivre de manière indépendante (62 %) et de l’accès aux soins (61 %).

Les pourcentages baissent lorsque l’enquête porte sur l’ensemble des Français (actifs, sans emploi et retraités) : l’inquiétude perçue est moins forte. 70 % d’entre eux s’inquiètent pour leur niveau de vie, 78 % pour le montant de leur future pension et 55 % pour l’accès aux soins et la capacité de vivre de manière indépendante.

 

Une nouvelle réforme indispensable

72 % de l’ensemble des Français estiment que le gouvernement sera bientôt obligé d’effectuer une nouvelle réforme pour garantir l’équilibre du système des retraites, bien que la dernière réforme soit entrée en vigueur le 20 janvier 2014.  

78 % d’entre eux pensent que l’âge légal de départ fixé à 62 ans par la réforme de 2010 fera l’objet d’un nouveau recul dans un futur proche. Cette mesure serait indispensable pour résorber les déficits qui frappent les régimes de retraite du pays. 45 % des salariés du privé sont prêts à accepter un report de l’âge auquel la retraite complémentaire sera versée, 27 % sont favorables à une hausse de cotisations et 11 % seulement soutiennent l’idée d’une baisse de pension.  

Cette enquête a été effectuée les 17 et 18 octobre dernier par téléphone auprès de 1 010 Français âgés de 15 ans et plus dans le respect de la méthode des quotas.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés