Un fonds spécial pour favoriser le maintien à domicile des personnes âgées

Un fonds spécial pour favoriser le maintien à domicile des seniors mis en place par le monde de la finance. Une disposition qui devrait aider les particuliers à mieux se préparer à la dépendance.

Le monde de la gestion parisienne innove en lançant un fonds spécial totalement dédié à l’économie du maintien à domicile des personnes âgées. Aujourd’hui, la Sicav Silver Economie dispose d’une trentaine de millions d’euros grâce à la contribution d’investisseurs institutionnels tels que le groupe Pasteur Mutualité, la Capssa, la caisse de prévoyance des agents de la Sécurité sociale et le Fonds de garantie automobile. Les responsables envisagent de passer la barre des 100 millions d’euros après un an et demi.

Une rentabilité de 10 % par an à horizon dix ans 

Ce fonds spécial, dont la gestion est assurée par Montaigne Capital, a pour objectif un rendement de 10 % par an, à horizon dix ans. En effet, la sphère d’investissement se limite à des entreprises cotées afin de permettre aux personnes âgées « de mieux vivre de manière autonome et de se maintenir à domicile le plus longtemps possible en bonne santé ». La Sicav se démarque des autres fonds spécialisés dans la Silver Economy parce qu’elle ne propose pas d’investissement dans les maisons de retraite. 

La Sicav travaille en partenariat avec Legrand pour offrir des solutions électriques sécurisées et adaptées pour le logement des seniors (chauffage, téléassistance, éclairages appropriés, pilotages de stores, connectique). Sonova (concepteur et promoteur des prothèses auditives), Coloplast (spécialiste des troubles de la continence), Novo Nordisk (spécialiste aguerri du traitement du diabète) et Air Liquide (prise en charge du domicile des patients atteints de maladies chroniques en Europe), sont également des collaborateurs identifiés de la Sicav.

 

Le maintien à domicile, une aspiration souvent inaccessible

Le maintien à domicile est plébiscité par 90 % des Français en cas de perte d’autonomie qui découle de l’âge, d’après les résultats d’un sondage réalisé par OpinionWay en mars 2012. Cependant, le même document indique que 89 % des personnes interrogées ne sont pas sûres de pouvoir financer ce choix et seront alors obligées d’accepter un placement en maison de retraite. 

En effet, le coût du maintien à domicile peut s’élever à 6 000 euros par mois, si le senior dépendant a besoin d’une assistance permanente. S’il réside en maison de retraite, il devrait débourser 2 000 euros par mois. Pourtant, les retraités français perçoivent une pension moyenne inférieure à 1 300 euros par mois.

Le projet de loi d’adaptation au vieillissement de la population reste jusqu’à présent en « stand-by », à cause des difficultés financières rencontrées par le pays au cours de ces dernières années. Mais la hausse constante du nombre de seniors (plus d’un tiers de la population aura plus de 60 ans en 2050) ne facilitera pas la réforme que le gouvernement souhaite engager. Ainsi, le financement de l’investissement des entreprises engagées dans le secteur pourrait aider à réduire le coût du maintien à domicile et permettre ainsi à un plus grand nombre de vivre une retraite paisible chez eux. 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés