Une voiture comme logement provisoire en attendant le versement de sa première pension

Gérard, un senior âgé de 61 ans loge dans sa voiture en attendant sa première pension de retraite. Il vit actuellement d’aides sociales et s’est installé à Mulhouse, derrière le commissariat de police pour être en sécurité.  

Après une carrière de plus de 35 ans à la Caisse régionale d’assurance-maladie d’Ile-de-France, Gérard est obligé de dormir dans sa voiture avec ses deux chiens en attendant le versement de sa première pension de retraite. Malgré sa situation, l’homme est toujours souriant et aime discuter avec les gens. Le senior est devenu le chouchou de certains policiers de la ville qui essayent de l’aider.

 

Une vie de bohème depuis un peu plus de deux ans

Gérard est sans domicile fixe après une carrière de plus de 35 ans à la Caisse régionale d’assurance-maladie d’Ile-de-France (Cramif). Il a commencé en 1975 en tant que technicien réparateur de machine à écrire, puis il est devenu caméraman pour le service audiovisuel de la Cramif en 1995. Étant fils unique, il a dû s’occuper de sa mère lorsqu’elle est tombée malade. Il ne voulait pas la placer dans un hospice.

En 2005, il a décidé de prendre une année sabbatique et a acheté une petite maison en Italie au bord du lac Lugano pour s’y installer. De retour au bureau, tout a changé : le réalisateur qui travaillait avec lui était parti et pendant les deux années qui suivaient, Gérard est chargé de réaliser de petites tâches, après une carrière de plus de 30 ans au sein de l’organisme. Il finit alors par abandonner son poste en 2009 parce qu’il ne supportait plus la situation.

A 56 ans, il n’arrivait plus à trouver du travail, il s’inscrit alors au chômage, revend sa maison en région parisienne et part vivre en Italie. Après plusieurs allers-retours en France où il continue de louer un appartement, il a dépensé toutes ses économies. Aujourd’hui, il doit rester en France parce qu’il doit être présent en attendant ses pensions de retraite.

 

Versement des pensions de base et complémentaire à la fin de l’année 2015

Lorsque Gérard a préparé son dossier de demande de retraite, les responsables lui annoncent qu’il devait attendre deux ans. Comme il n’avait plus d’économie, il a décidé de vivre temporairement dans sa voiture. Il dit : « je suis devenu SDF. Mais attention, je ne bois pas, je ne fume pas. Je fais tout pour mes chiens avec l’allocation de solidarité spécifique ». Ce petit revenu lui permet aussi de s’alimenter et d’acheter un peu de carburant pour sa voiture.   
Le senior s’est installé à Mulhouse parce que c’est à 300 km de l’Italie. D’après lui, lorsqu’on est SDF en France, il est possible de manger, mais pour se laver c’est une autre histoire : il a du mal à accéder à une douche.

En attendant sa pension de retraite, le sexagénaire s’occupe de ses deux toutous et lit à ses heures perdues. Quand il fait beau, il peut sortir ses chiens et ses affaires. Mais lorsqu’il pleut, la gestion de son petit espace et de ses animaux se complique. Les responsables des caisses lui ont dit qu’il percevra sa pension de base et sa retraite complémentaire vers la fin de l’année 2015, un jour qu’il attend avec impatience.  

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés