Peut-on cumuler retraite progressive et pension d’invalidité ?

 Retraite progressive et incapacité de travail : vers un changement de régime

La réponse à cette question est non. Dans l’état actuel des choses, tout assuré en retraite progressive et frappé d’une incapacité de travail ne peut prétendre à une pension d’invalidité. Une situation sur laquelle s’est penchée la Défenseure des droits qui a par la suite interpellé l’exécutif.

VOTRE BILAN RETRAITE COMPLET ET GRATUIT

bilanretraite

Vous souhaitez savoir où vous en êtes avec votre retraite ?

  • Âge de votre retraite
  • Montant de votre retraite
  • Podium des meilleures solutions retraite
  • Comparateur des meilleures offres du marché
Simulez gratuitement en 3 minutes

Un vide juridique à combler

Si la législation interdit l’attribution de la retraite progressive au titre de l’inaptitude au travail ou dans le cadre d’une substitution à la pension d’invalidité, la prise en charge des personnes en retraite progressive et victimes d’invalidité reste problématique.

Le plus souvent, ces personnes se retrouvent sans ressources et font face à des obstacles que la loi, semble-t-il, n’avait pas prévus.

C’est notamment le cas d’une assurée proche de la retraite qui, après s’être mis en retraite progressive en décembre 2019, avait été placée en invalidité début février 2021 suite à un arrêt maladie.

Ayant essuyé plusieurs refus de la CNAV et l’Assurance maladie concernant sa demande de pension d’invalidité, l’intéressée s’est tournée vers la Défenseure des droits pour plaider sa cause.

COMPAREZ LES MEILLEURS PLANS ÉPARGNE RETAITE (PER)

bilanretraite

DÉDUISEZ VOS COTISATIONS RETRAITE GRÂCE AU PER

  • JE COMPARE GRATUITEMENT LES MEILLEURS CONTRATS
  • JE SIMULE MA DÉDUCTION FISCALE
  • J'ANALYSE TOUS LES FRAIS DES CONTRATS
  • JE BÉNÉFICIE DES MEILLEURES PROMOSTIONS
  • JE REÇOIS GRATUITEMENT MON GUIDE PER
JE COMPARE LES PER 

Suspension de la retraite progressive

Pour le cas spécifique de la personne susmentionnée, une demande de suppression de la retraite progressive a été notifiée à la CNAV afin de lui permettre de percevoir la pension d’invalidité. Ce que la CNAV a accepté.

Cette affaire a mis en lumière les lacunes de la règlementation en matière de prise en charge des assurés frappés d’invalidité.

Saisi de la question, le gouvernement entend redresser la situation en proposant un amendement au projet de loi de financement de la Sécurité sociale.

Cet amendement prévoit notamment la possibilité de percevoir une rente d’invalidité en cas de suspension ou de renoncement à la retraite progressive.

La mesure devrait s’appliquer à partir du 1er janvier 2022, avec vraisemblablement un effet rétroactif sur les dossiers antérieurs à cette date.

À titre de rappel, la retraite progressive offre la possibilité de travailler en temps partiel tout en percevant une partie de ses retraites.

Accessible dès 60 ans, ce dispositif permet d’améliorer les revenus à la retraite quand une personne quitte totalement la vie active.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés