Comment aborder la retraite en toute sérénité avec la réforme

 

La réforme des retraites est entrée en vigueur ce 1ᵉʳ septembre, laissant derrière elle son lot de contestations sociales. Si l’âge légal est passé de 62 à 64 ans, d’autres mesures amènent cependant un souffle de positivité dans le paysage des retraites. Analysons ensemble comment aborder la retraite en toute sérénité avec la réforme !

Ces mesures qui boostent le moral des (futurs) retraités

Inutile de revenir sur la question… l’âge légal de départ à la retraite est progressivement repoussé de 62 à 64 ans d'ici à 2030. Cela concerne les générations à partir de septembre 1961 qui voient leur âge légal repoussé de 3 mois ; puis 62 ans et 6 mois pour les générations de 1962, etc. Mais au-delà de cette mesure phare qui a déstabilisé les Français, la réforme des retraites améliore aussi plusieurs dispositifs qu'il est bon de garder à l’esprit !

La revalorisation des petites retraites

La pension minimale des actuels retraités est désormais de 848 € bruts pour tous les salariés, les artisans, commerçants et les agriculteurs ayant effectué une carrière complète au Smic. Sont ainsi concernés plus de 1,7 million de retraités. Dans les faits, les paiements vont être échelonnés jusqu’en février/mars 2024 avec effet rétroactif.

Le dispositif de retraite progressive plus accessible

Le principe de la retraite progressive est de réduire son temps de travail et de percevoir en même temps une partie de sa pension. À condition bien sûr d’en remplir les conditions d’éligibilité. Les règles issues de la réforme sont les suivantes : 

  • un âge d’accès toujours diminué de 2 ans par rapport à l’âge légal, mais qui augmente naturellement avec la réforme pour passer à 62 ans ;
  • une durée du travail qui pourra être inférieure à l’obligation légale des 24 heures hebdomadaires ;
  • un accès étendu aux fonctionnaires, professions libérales, avocats et salariés non soumis à une durée de travail (VRP, pigistes, salariés rémunérés à la commission...) ;
  • un employeur qui pourra plus difficilement refuser la retraite progressive : une absence de réponse dans un délai de 2 mois vaudra accord et ce dernier devra justifier d'une incompatibilité avec l'activité économique de l'entreprise pour la refuser.

Le cumul emploi-retraite amélioré

Beaucoup de retraités choisissent de cumuler leur retraite avec une activité professionnelle, soit pour rester encore actif et garder un lien social, soit pour palier à leurs petites pensions. Grâce à la réforme, et si vous bénéficiez du cumul emploi-retraite intégral (c'est-à-dire bénéficier d’une retraite à taux plein), vous pourrez désormais déclencher de nouveaux droits à la retraite.

Les carrières longues étendues 

Le dispositif des carrières longues, c’est partir à la retraite avant l’âge légal parce que vous avez commencé à travailler très jeune. Réservé aux assurés ayant commencé à travailler avant 20 ans, la réforme autorise aussi ceux ayant commencé à travailler avant 21 ans à partir plus tôt. 

→ Vous avez commencé à travailler avant 16 ans, vous partirez dès 58 ans ; entre 16 et 18 ans à 60 ans ; entre 18 et 20 ans à 62 ans ; avant 21 ans à 63 ans.

La prise en compte des TUC et de certains stages

Les contrats d’utilité collective (TUC) et certains stages des années 1980 se verront maintenant attribuer des trimestres. Ainsi, chaque période de 50 jours ouvrira droit à un trimestre.

Ces réflexes à adopter pour aborder la retraite en toute sérénité

Et si vous abordiez la retraite en étant totalement acteur de votre bien-être ? En effet, dans le contexte actuel d’inflation et d’incertitudes, il est préférable (et dans la mesure du possible) de se constituer des revenus supplémentaires en misant sur l’épargne retraite. C’est la seule façon de maitriser son avenir en fonction de ses propres besoins.

Ouvrir un PER - Plan Épargne Retraite

Le PER est un produit 100 % dédié à la retraite dont le fonctionnement est simple. Vous versez régulièrement de l’argent tout au long de votre vie active que vous récupérez sous forme de capital ou de rente au moment de la retraite. 

Bon à savoir

Le PER est un placement “tunnel”, c'est-à-dire que les sommes versées ne sont récupérables qu’au moment de votre retraite.

Il existe cependant des cas de déblocages anticipés prévus par la loi : 

  • fin des droits à l’assurance-chômage ;
  • invalidité ;
  • décès du conjoint ou partenaire de Pacs ;
  • surendettement ;
  • cessation d’activité suite à une liquidation judiciaire ;
  • acquisition de la résidence principale.

Préparez votre retraite tout en défiscalisant avec le PER

Calculer votre avantage fiscal selon votre effort d'épargne
et déduisez jusqu'à 35194€ de vos impôts en 2024

Commencer

 

Se constituer une assurance-vie

C’est LE placement préféré des Français ! L’assurance-vie a de multiples facettes puisque vous pouvez faire fructifier votre argent, protéger vos proches, défiscaliser, transmettre… et bien sûr préparer votre retraite. L’avantage est de pouvoir choisir une gestion sans risque avec des supports en fonds euros (un rendement garanti) ou bien une gestion plus audacieuse avec des supports plus ou moins risqués. 

Bon à savoir

Les assureurs directs offrent les meilleurs rendements du marché avec des frais en deçà des banques ou des assureurs traditionnels. Il faudra en contrepartie gérer votre contrat en ligne sans conseiller dédié, mais avec généralement des supports disponibles en ligne ou par téléphone.

Les 5 meilleurs contrats d'assurance-vie sélectionnés par Retraite.com

Courtier/Contrat Performances 
2023 *
Promo à
l'ouverture
Demande de
documentation
GARANCE LOGO FOND EMERAUDE RVB 1 3,50 %
100 % sécurisé
en fonds Euros
RDV personnalisé avec 
un conseiller 
En savoir plus
logo placement direct Jusqu'à 4,10 %
sous conditions
  En savoir plus
1200px Fortuneo 2 2.20 %  Jusqu'à 300 € offerts * En savoir plus
logo yomoni Entre 2,5 % et 18,6 %   RDV personnalisé avec 
un conseiller 
En savoir plus
logo linxea 2,50 %   En savoir plus

* Offres sous conditions à valider sur la page de l'assureur / courtier

Investir dans l’immobilier

C’est sans conteste le premier réflexe à adopter ! L’immobilier reste en effet le principal effort d’épargne à mettre en place. À commencer par être propriétaire de sa résidence principale. Car une fois à la retraite, le crédit lié à l’acquisition (maison ou appartement) est souvent remboursé, ce qui compense la baisse de revenus liée à la pension de retraite.

L’immobilier locatif est ensuite une excellente alternative pour se constituer des revenus supplémentaires.  

Bon à savoir

Investir dans l’immobilier locatif représente aussi une solution de défiscalisation grâce à des programmes comme le Pinel ou encore l’acquisition de résidences de services séniors ou étudiants.

Enfin, préparer sa retraite en toute sérénité, c’est aussi s’informer sur ses droits et les démarches nécessaires pour liquider sa pension. Vous pouvez, à n’importe quel moment, télécharger votre relevé de carrière sur le site de l’assurance retraite et ainsi visualiser votre carrière. Pensez-y !

 

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Des solutions retraite pour chaque moments de la vie

Toutes nos solutions et simulateurs retraite
Comparateur de maison de retraite

Maisons de retraite

Comparer les meilleurs établissements de retraite pour votre proche

Découvrir
Mutuelle santé

Mutuelle santé

Comparez et économisez jusqu’à 300 € sur votre mutuelle

Découvrir
Bien vieillir à domicile

Bien vieillir à domicile

Toutes les solutions et équipements pour bien vieillir à son domicile

Découvrir
Prévoyance Obsèques

Prévoyance obsèques

Libérez vos proches du financement de vos
obsèques

Découvrir