Les retraités dans les rues pour manifester contre certaines mesures qui les pénalisent

Les syndicats et les associations de retraités ont organisé des manifestations un peu partout en France pour contester des mesures qui vont rogner leur pouvoir d’achat.

Ce 30 septembre 2014, les retraités descendent dans les rues de la quasi-totalité des départements de la France, à l’appel de neuf organisations syndicales et associations de retraités. Cette mobilisation intervient quatre mois après le dernier mouvement national.

Les personnes âgées veulent exprimer leur mécontentement face à la mise en berne de leur pouvoir d’achat. De nombreuses mesures comme la non-revalorisation des pensions de base, la suppression de la demi-part fiscale des veuves et veufs et la fiscalisation de la majoration accordée pour les enfants, vont réduire leur pouvoir d’achat.

Le 30 septembre, une date symbolique

Malgré la prime exceptionnelle de 40 euros accordée aux retraités qui touchent moins de 1 200 euros bruts par mois en compensation après la nouvelle décision de l’exécutif qui consiste à ne pas revaloriser leurs pensions au 1er octobre 2014 et la revalorisation de 8 euros du minimum vieillesse, les syndicats ne sont pas d’accord.

La CGT a indiqué sur son site internet que les retraités n’étaient pas des privilégiés : ils ont travaillé et cotisé, ainsi, l’amputation de leur pouvoir d’achat est inacceptable. Les représentants de la centrale exigent l’ouverture immédiate de négociations. La FSU a publié un communiqué le 17 septembre dernier et a rappelé que les pensions n’étaient pas des variables d’ajustement et ne relevaient pas de la charité.

La date du 30 septembre 2014 n’a pas été choisie par hasard : en effet, c’est la veille du 1er octobre 2014,  le jour auquel la revalorisation des pensions de moins de 1 200 euros était prévue avant son annulation à cause d’une inflation atone. La prochaine revalorisation ne s’effectuera pas avant le 1er octobre 2015.

 

Des mobilisations dans presque tous les départements

Selon les organisateurs, les syndicats et les associations de retraités ont organisé des manifestations dans la quasi-totalité des départements de l’Hexagone. Les représentants de la CGT de l’Aube chargés de l’organisation de la mobilisation dans ce département ont précisé que l’Unsa et la CFDT ne participeront pas comme le 3 juin dernier.

Selon ces responsables, les retraités sont en colère et prêts à se mobiliser pour défendre leurs droits. Lorsqu’ils sont descendus dans les marchés pour distribuer des tracts, des retraités se sont arrêtés pour leur poser des questions.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés