Départ en retraite des enseignants : mêmes conditions dans le privé et le public

Les enseignants du privé peuvent désormais bénéficier des mêmes conditions de départ en retraite que leurs confrères du secteur public. Une circulaire de la CNAV du 5 mai 2015 apporte des précisions sur le sujet.

La caisse nationale d’assurance vieillesse a diffusé une circulaire datée du 5 mai 2015 afin de rappeler que les professeurs de l’enseignement privé sous contrat de l’État peuvent profiter des mêmes conditions de départ à la retraite que les professionnels qui travaillent dans les établissements publics.

 

Le régime temporaire de retraite de l’enseignement du privé

En principe, les enseignants affiliés au régime général ne peuvent pas partir en retraite avant d’avoir atteint l’âge légal de départ en retraite correspondant à leur année de naissance. Rappelons que l’âge de départ en retraite augmente progressivement de 60 ans à 62 ans en 2017.

Les autorités compétentes ont alors publié le décret du 2 janvier 1980 pour créer le régime temporaire de retraite de l’enseignement du privé (Retrep). Grâce à cette disposition, les enseignants du privé qui remplissent certaines conditions peuvent partir plus tôt à la retraite. Le financement de ce régime incombe aux ministères de l’Éducation nationale et de l’Agriculture.

 

Les assurés doivent faire une demande pour passer du Retrep au régime général

Les instituteurs du public ayant travaillé justifiant d’une ancienneté minimum de 15 ans, les parents d’enfant handicapé, les parents de trois enfants et plus (justifiant d’au moins 15 ans de services au 31 décembre 2011), les enseignants invalides et les assurés dont le conjoint est incapable d’exercer une activité professionnelle, peuvent partir en retraite avant l’âge de 62 ans.

Les autres professionnels de l’enseignement ont le droit de partir avant leur âge légal de départ, mais leur pension de retraite est minorée, comme dans le régime général lorsque les assurés ne disposent pas du nombre de trimestres requis pour liquider leurs droits au taux plein.

À partir de 62 ans, les rentes de services versées par le Retrep sont relayées par la pension de base du régime général et les pensions complémentaires Agirc-Arrco. La circulaire de la CNAV précise que ce n’est pas une substitution : la liquidation des droits à la retraite ne peut s’effectuer sans l’accord de l’enseignant. Comme le Retrep ne bascule pas automatiquement au régime général, l’assuré doit donc faire une demande en bonne et due forme pour passer du Retrep au régime général.    

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite