La CFDT dénonce le manque de protection des plus précaires dans le nouveau plan d’économie

Après l’annonce du plan d’économie par le premier ministre, la CFDT a réagi en regrettant que les plus modestes ne soient pas suffisamment protégés et que le salaire des fonctionnaires soit gelé.

Selon la CFDT, le nouveau plan d’économie budgétaire ne protège pas suffisamment les plus modestes. Plusieurs mesures ont également été jugées inacceptables par les représentants de la centrale.

Une répartition plus équitable des efforts et des mesures inacceptables

La CFDT a diffusé un communiqué pour exiger que les efforts doivent être plus équitablement répartis et pour faire entendre quelques remarques sur les mesures jugées inacceptables. L’organisation syndicale estime que le nouveau report de la revalorisation des retraites est inadmissible.

Le gouvernement devrait maintenir les revalorisations prévues pour les différentes formes d’aides accordées aux plus précaires (RSA, complément familial et allocation de soutien familial) afin d’éviter qu’ils ne s’appauvrissent davantage. La revalorisation du minimum vieillesse serait « une mesure très insuffisante » pour assurer la protection des petites retraites : c’est pour cette raison que la CFDT revendique une protection pour tous les retraités qui perçoivent une pension inférieure au SMIC.

Selon le représentant de la centrale, le rééquilibrage des comptes de l’Unedic doit passer par « le retour à l’emploi ». Ainsi, les droits des chômeurs ne devraient surtout pas être réduits. Le gel du point d’indice des fonctionnaires pour une année de plus est l’une des mesures jugées inacceptables par la CFDT. Les agents de la Fonction publique devraient percevoir une rémunération proportionnelle aux services qu’ils rendent et au travail qu’ils effectuent.

Par ailleurs, les responsables de l’organisation syndicale réclament que la réduction du nombre d’agents au sein des ministères et des agences de l’État n’entraine pas « un coup de rabot généralisé », mais plutôt « une réflexion globale sur les missions ».

Des mesures satisfaisantes pour la CFDT

Il faut savoir que la CFDT a émis une opinion positive en abordant les mesures suivantes : les responsables apprécient que le plan d’économie sur la santé porte sur l’organisation du système de soin et non pas sur les prestations.

L’engagement du premier ministre de ne pas remettre en question le SMIC et de ne pas réduire le nombre des employés de Pôle emploi a été bien accueilli par la centrale. Elle a également approuvé que la réduction des effectifs des fonctionnaires ne soit pas applicable au ministère de l’Éducation nationale, ainsi qu’aux domaines de la Sécurité et de la Justice.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés