Pétition en ligne d’assurés mécontents : les réactions de la CIPAV

La CIPAV a décidé de réagir aux accusations portées par des assurés insatisfaits qui ont créé une association. La CIPAV invoque la diffamation publique face aux actions de ce collectif d’adhérents mécontents.

Un collectif d’assurés insatisfaits des services de la CIPAV ont mené plusieurs actions pour exprimer leur mécontentement. Mais leur dernière action, à savoir une pétition en ligne, a poussé les responsables de la Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse à déposer une plainte pour diffamation.

Une plainte pour tenir tête à cette campagne calomnieuse

Le collectif d’assurés victimes des dysfonctionnements de la CIPAV ont déjà entrepris de nombreuses démarches pour dénoncer les dysfonctionnements qu’ils subissent au sein de leur caisse et continuent d’inciter les autres adhérents à se mobiliser. Il s’agit entre autres de retards de versement des pensions, faibles taux d’appels téléphoniques réceptionnés et d’absence de considération des droits à la retraite des auto-entrepreneurs prestataires de service.

La CIPAV a diffusé un communiqué le 10 juin 2014 pour faire connaitre au grand public qu’elle porte plainte pour diffamation contre le Collectif d’information des professionnels adhérents victimes de la CIPAV. Le représentant de la caisse ne dément pas l’existence de ces dysfonctionnements, mais il a expliqué qu’ils sont survenus à la suite de l’affiliation des auto-entrepreneurs en 2009. En effet, c’est le gouvernement qui en a décidé ainsi.

La caisse a dû s’occuper de 284 000 nouveaux adhérents sur un effectif total de 500 000 assurés. Ce changement a entrainé « des pics de gestion » qui ont chamboulé le système de traitement de dossiers et réception des appels téléphoniques.

Des dispositions pour régler ces problèmes de gestions

La CIPAV a déclaré que des mesures ont déjà été prises pour que la situation redevienne normale : des moyens supplémentaires et structurels vont permettre d’améliorer l’accueil téléphonique et la gestion des dossiers. Le représentant de la caisse prévient déjà que les effets de ces nouvelles dispositions seront progressifs.

La CIPAV a indiqué qu’elle est consciente des efforts qu’elle doit faire pour satisfaire ses adhérents. Pour les réclamations reçues, elle promet de les considérer au cas par cas afin de trouver une solution à l’amiable. Pour certains dossiers mis en avant par le collectif d’assurés mécontents, la caisse indique qu’elle est « dans son bon droit ».

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés