Réforme des retraites : La possible instauration d’un âge-pivot

Réforme des retraites : La possible instauration d’un âge-pivot
L’âge minimum de départ à la retraite, actuellement de 62 ans, sera maintenu à l’entrée en vigueur du système universel plébiscité par le gouvernement. Toutefois, la mise en place d’un âge-pivot fixé à 63 ans n’est pas à exclure. Une cessation d’activité à l’âge légal pourrait être sanctionnée par une décote, diminuant ainsi le montant de la pension.

Un âge-pivot pour le nouveau système de retraite plébiscité par le gouvernement

Le gouvernement ne compte pas modifier l’âge minimum de départ à la retraite qui est actuellement de 62 ans. Par ailleurs, la réforme actuellement en discussion pourrait mettre en place un âge-pivot. Concrètement, le nouveau système prévoit l’application d’une décote sur les pensions des actifs qui partent à la retraite une fois l’âge légal atteint. Selon le patronat, cet âge limite fixé à 63 ans devrait être de 64 ou 65 ans.

L’objectif de cette mesure est de dissuader les assurés à prendre leur retraite dès 62 ans. Si cette mesure passe, les futurs pensionnés devront se résoudre à remettre à plus tard leur passage à la retraite ou bien à percevoir une pension décotée.
Cette décote qui pourrait s’appliquer aux pensions des cotisants partis à la retraite à l’âge minimum est une mesure déjà votée dans le cadre de la réforme des retraites complémentaires. Dès 2019 en effet, les salariés du secteur privé, nés à partir de 1957, verront leur pension diminuée d’un malus de 10% sur une période de 3 ans s’ils cessent de travailler une fois les conditions d’une retraite à taux plein remplies.

L’instauration de ce seuil de 63 ans serait un moyen de pousser les actifs à reculer leur départ à la retraite d’au moins une année après l’âge légal. La continuité du financement du système de retraite pourrait en effet dépendre de la volonté des actifs à repousser leur passage à la retraite. Par ailleurs, cet âge-pivot est selon le gouvernement une nécessité afin de garantir aux futurs retraités un bon niveau de pension.

Pour rappel, le régime universel de retraite du Président de la République Emmanuel Macron est un système qui ne tient plus compte des trimestres validés mais des points accumulés par le cotisant tout au long de sa carrière professionnelle. Un actif peut ainsi cesser son activité à 62 ans s’il considère que ses points, une fois reconvertis, lui permettent de percevoir une pension satisfaisante.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite