Retraite en Belgique

Et pourquoi pas une retraite en Belgique ? Après tout, la Belgique est l'une des destinations préférées des Français avec plus de 200 000 expatriés français. C'est proche de Paris et bien desservi. 

retraite belgique

Pourquoi la retraite en Belgique ?

Si ce n'est pas le climat qui attire bon nombre de Français en Belgique, c'est quoi ? C'est tout d'abord, un immobilier très attractif, une fiscalité plutôt douce et une proximité de culture. 

Immobilier

Acquérir un bien immobilier en Belgique se fait comme en France : la présence d'un notaire est nécessaire. Si son intervention est plus onéreuse (15 % de la valeur du bien), vous aurez acquis un bien dont la valeur est 3 fois plus faible qu'en France.

Devenir résident

Il est plutôt facile de s'installer en Belgique pour un ressortissant Européen. Vous devrez vous déclarer auprès de votre commune de résidence, les services de police vérifieront ensuite que vous êtes bien domicilié à l'adresse indiquée dans votre déclaration. Si tout est correct, vous vous verrez attribuer une carte de séjour valable 5 ans et renouvelable pour 5 ans à son échéance à condition de justifier d'une activité (employé, retraité, entrepreneur, etc.) et de votre affiliation au système de santé belge (l'équivalent de la Securité sociale en France).

Fiscalité

Le point noir de la fiscalité belge est sans conteste la forte imposition sur les revenus et la taxe directe comme la TVA. Mais il existe aussi une taxation sur les revenus cadastraux, qui concerne tous less biens immobiliers en Belgique ou ailleurs : à noter que cette dernière imposition reste faible par rapport à la valeur des biens.

L'imposition sur les revenus s'avère généralement plus forte que dans l'Hexagone. Concrètement, les impôts sur le revenu se calculent par tranche de 25 à 50%, la tranche maximum s'appliquant dès 37 750 € en 2015. Même les faibles salaires sont concernés par l'impôt : à partir de 6 801 € de revenus, vous serez taxé à hauteur de 25%. La transmission ou la succession sont assujetties à l'imposition. Elle peut être fortement réduite en faisant des donations, sans limitation de montant, de ses bien meubles.
En revanche, le reste de l'imposition est très douce ou inexistante. Les prélèvements sur le capital sont très faibles, l'imposition des intérêts et des dividendes sur les valeurs mobilières s'élèvent à 25 %. Aucune taxation sur les plus-values mobilères ou sur la fortune. 

Fiscalité Belgique Taxation  
Revenus Taux max. 50% à partir de 37 750 € sur les revenus. Taxe sur les valeurs mobilières pastille rouge 
Capital 16,50%, sauf résidence principale  pastille verte
Plus-values immobilières Néant  pastille verte
Plus-values mobilières Néant  pastille verte
Transmission / succession Infime si bien montées  pastille orange

L'avenir de la fiscalité dépend largement de l'évolution du contexte politique, notamment du pouvoir des partis nationalistes flamands. En effet, si les nationalistes arrivent à libérer les régions, chacune d'elle appliquera, entre autres, son propre système fiscal.

Contexte politique et social

La Belgique est à la fois un Etat fédéral et une monarchie constitutionnelle et parlementaire. La Belgique est composée de 3 régions, la Flandre, la Wallonie et Bruxelles capitale (enclavée dans la Frandre) : chacune d'entre elles est compétente en matière d'agriculture, d'emploi, d'économie, d'environnement etc. L'Etat fédéral conserve ses fonctions régaliennes. Les partis indépendantistes flamands sont en nette progression depuis 2010, même si un gouvernement socialiste a fini par être formé en décembre 2011. Les indépendantistes représentent plus de la moitié des voix en Flandre, leur principal but est de limiter l'Etat fédéral aux quelques questions institutionnelles et de laisser l'essentiel du pouvoir aux régions.

Les points les moins positifs d'une retraite en Belgique

Climat

Vous l'aurez compris, le climat n'est pas très accueillant : il fait souvent plus froid qu'en France, avec moins d'ensoleillement. Destination à éviter si vous êtes très frileux.

Coût de la vie

Malheureusement, le coût de la vie en Belgique est sensiblement plus élevé qu'en France : environ 10 %. Les produits alimentaires, notamment, sont plus chers. Comptez aussi 3 à 5 % de plus pour les carburants et vous paierez votre abonnement Internet à hauteur de 90 € par mois (le service après vente est toutefois plus performant qu'en France). En revanche, le prix de l'immobilier est attractif : 3 fois moins cher qu'en France.

Système financier

Les banques belges ont beaucoup souffert de la dernière crise financière, et l'Etat fédéral a tout mis en oeuvre pour sauver le système bancaire alors en déclin. Pas moins de 17 milliards d'euros ont été dépensés par le Royaume. Une des conséquences de cette perfusion est la forte dilution du secret bancaire : il est quasiment réduit à néant, les fisc français et belge travaillant de concert pour débusquer les contribuables défaillants.

Représentation diplomatique française

Consulat de France
42, boulevard du Régent
1000 Bruxelles

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés