Quelques informations qui permettent d’améliorer sa future retraite d’entrepreneur

Les entrepreneurs peuvent améliorer leur retraite en choisissant minutieusement leur statut. Informez-vous en ligne pour connaitre le statut le plus avantageux pour les entrepreneurs.

Les entrepreneurs peuvent choisir d’exercer leur métier en étant salarié ou en tant que travailleur indépendant. Ils ont également la possibilité de cotiser auprès de la CIPAV. Il faut noter que le choix de ce statut est capital parce que le montant des cotisations à verser et le montant de la pension de retraite ne sont pas les mêmes d’un régime à l’autre.

Le choix du statut d’entrepreneur : salarié, indépendant ou professionnel libéral ?

Lorsque l’entrepreneur crée sa propre entreprise, il doit déterminer son statut et choisir d’être un salarié ou non. Il peut être salarié en étant gérant minoritaire au sein d’une SARL (Société à Responsabilité Limitée) ou bien en étant président s’il a ouvert une SA (Société Anonyme) ou une SAS (Société par actions simplifiées). Même s’il ne signe aucun contrat de travail, l’entrepreneur pourra cotiser auprès du régime de base des salariés du privé et des régimes de retraite complémentaires Agirc et Arrco.

Lorsqu’il préfère le statut de non-salarié, il peut exercer en son propre nom et monter ainsi une entreprise d’entreprenariat individuelle ou bien créer une société comme une SARL (Société à responsabilité limitée), une EURL (Entreprise Unilatérale à Responsabilité Limitée) ou encore une SELARL. Il faut savoir qu’il doit en être le gérant majoritaire.

Selon l’activité de son choix, il pourra aussi soit adhérer au Régime social des indépendants (RSI), soit cotiser auprès du régime des professions libérales en s’enregistrant auprès de la CIPAV (la caisse qui regroupe les professionnels libéraux qui ne disposent pas d’une caisse de retraite personnelle).

Une pension proportionnelle au montant des cotisations versées

Il faut savoir que les montants des cotisations exigées par ces différents régimes de retraite et les charges sociales qui en découlent ne sont pas les mêmes : les entrepreneurs qui ont choisi le statut de salarié payent des cotisations plus élevées et le montant des pensions étant proportionnel aux cotisations, il touche une retraite plus confortable à la fin de leur carrière professionnelle.

Les indépendants et les professionnels libéraux qui cotisent respectivement auprès du RSI et de la CIPAV s’acquittent d’une cotisation plus faible et perçoivent une retraite inférieure à celle accordée aux entrepreneurs salariés.

Il faut noter que les revenus bruts (avant que l’impôt ne soit défalqué) des entrepreneurs sont plus élevés que les rémunérations des salariés. Ainsi, ils peuvent utiliser la différence pour ouvrir une épargne retraite par capitalisation en souscrivant à un contrat Madelin. Grâce à cette dernière possibilité, l’adhésion à la CIPAV est beaucoup plus intéressante parce que le rendement des cotisations est beaucoup plus élevé.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite