Départ à la retraite en fin d’année scolaire pour les enseignants : les syndicats ne sont pas d’accord

Le 1er septembre dernier, un décret-loi qui repousse le départ en retraite des enseignants à la fin de l’année scolaire a été voté. Certaines organisations syndicales demandent l’annulation de cette mesure.

À l’annonce du vote du décret-loi par les deux commissions relevant de la chambre des représentants et de la chambre des conseillers, les syndicats ont réagi et demandent son annulation. Mouhamed Moubdii, ministre chargé de la Fonction publique et de la modernisation de l'administration, a précisé que 9000 enseignants seront concernés par cette mesure qui reporte la date de leur départ en retraite à la fin de l’année scolaire.

Une réunion des centrales syndicales

Les centrales syndicales les plus concernées (CDT, FDT et UMT) par cette mesure se sont réunies le 3 septembre dernier afin d’unir leur force face à ce décret qui va retarder l’âge de départ des enseignants. Selon eux, cette mesure est dangereuse et unilatérale. Dans un communiqué, ils demandent l’annulation urgente de ce décret-loi. Ils attirent également l’attention des responsables en dénonçant la politique de gel des discussions avec les partenaires sociaux-entreprise appliquée par le gouvernement.

Ce texte a été publié dans le bulletin officiel du 2 septembre 2014 : il indique que l’âge de départ en retraite est de 65 ans et autorise le retardement de l’âge de départ à la retraite des enseignants à la fin de l’année scolaire ou de l’année universitaire pour remédier au manque d’effectif qui frappe actuellement ce secteur d’activité. 

 

Les pensions versées après l’écoulement de l’année scolaire ou universitaire

Un membre de la commission technique chargé de la réforme des retraites a précisé que ce décret-loi ne repousse pas l’âge de départ à la retraite parce que l’âge limite de 65 ans ne concerne que les enseignants du cycle supérieur et il ne s’agit pas d’une nouveauté. Il a expliqué que le changement consiste à maintenir en activité les enseignants chercheurs et les fonctionnaires du ministère de l’Éducation nationale jusqu’à la fin de l’année scolaire ou l’année universitaire à cheval sur l’année civile de leur départ en retraite.

Les fonctionnaires qui atteindront leur âge légal de départ en retraite avant la fin de l’année 2014 et qui décideront de partir en retraite à la fin de l’année ne percevront leurs pensions de retraite qu’à la fin de l’année scolaire ou l’année universitaire. Face à ces changements, les organisations syndicales se préparent déjà à mobiliser les moyens dont elles disposent pour s’opposer à toutes « les décisions impopulaires du gouvernement ». Oujda, le bureau régional du syndicat national de l’enseignement rattaché à la FDT a déjà tenu un sit-in le mercredi 3 septembre dernier afin de protester contre l’allongement de la durée d’activité des enseignants qui atteignent déjà l’âge légal de départ en retraite prévu par la loi.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite