Tarifs des maisons de retraite : des écarts importants

calcul retraite

age depart retraite

A la fin de l’année 2014, la Cour des comptes avait pointé du doigt les grandes disparités de tarifs des maisons de retraite. Les tarifs sont très élevés dans la capitale et dans la région Ile-de-France. 

La Cour des comptes a indiqué que ces grandes disparités sont injustifiées : les personnes âgées hébergées dans un établissement situé à Paris payent un tarif mensuel moyen de 4 430 euros, pratiquement le double des prix affichés par les maisons de retraite qui se trouvent dans d’autres capitales régionales.

Retraite Plus, une entreprise spécialisée dans l’orientation en maison de retraite a précisé dans un communiqué qu’il y a actuellement 592 900 seniors qui résident en Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et le coût de leur hébergement diffère considérablement d’une ville à l’autre.

 

Des tarifs allant jusqu’à plus de 6 000 euros en Ile-de-France

Dans le communiqué publié le 19 mai 2015, Retraite Plus a indiqué que les personnes qui veulent résider dans un Ehpad situé dans la région parisienne doit débourser entre 1 500 euros et plus de 6 000 euros par mois.  Les tarifs sont plus élevés dans la petite ceinture et abordables dans la grande ceinture.

Le tarif moyen des Ehpad qui se trouvent à Lille est de 3 140 euros par mois. Les assurés qui décident de résider dans un établissement niçois doivent prévoir un prix mensuel moyen de 3 055 euros.

Les prix seraient nettement plus abordables dans certaines capitales régionales : à Poitiers et à Dijon, le coût moyen de l’hébergement en Ehpad varie de 2650 euros à 2 528 euros. Les établissements qui se trouvent dans ces régions affichent les tarifs les plus bas du pays : en Poitou-Charentes le coût moyen est de 2 325 euros par mois et en Bourgogne, il est de 2 339 euros par mois.

 

Une grande disparité des prix injustifiée

La Cour des comptes a publié un rapport en novembre 2014 dans lequel elle dénonce une grande disparité des coûts affichés par les établissements de même nature. Par ailleurs elle précise que ces grandes différences de prix ne sont pas justifiées : en effet, ces tarifs exorbitants ne reposent que sur le caractère historique de la tarification. Par exemple, la Cour des comptes a indiqué que les tarifs annuels des Ehpad en Midi-Pyrénées variaient de 10 302 euros à 26 271 euros en 2012.  
Les personnes âgées et leurs familles ont beaucoup de mal à couvrir le coût de leur hébergement parce que leur revenu mensuel est souvent inférieur aux tarifs des établissements spécialisés. En effet, le montant moyen des pensions des  retraités français ne s’élève qu’à 1 306 euros bruts par mois.

Les seniors peuvent bénéficier de tarifs plus abordables en choisissant un Ehpad situé dans une région où les tarifs sont plus abordables. Cependant, la distance peut entrainer la fragilisation du lien familial et l’isolement des personnes âgées.

 

 

 

 

 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici