L’âge de départ en retraite en France figurerait parmi les plus bas selon l’OCDE

D’après le panorama des pensions de l’OCDE, l’âge moyen de départ à la retraite des Français figure parmi les plus bas des pays développés. Seuls les Belges et les Luxembourgeois partent plus tôt par rapport aux Français.  

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) a publié son Panorama des pensions le mardi 26 novembre 2013 : il s’agit d’une analyse qui porte sur la retraite dans 18 pays (la France, l’Italie, la Belgique, le Luxembourg, le Portugal, la Suisse, la Suède, l’Islande, etc.) et qui a permis de comparer l’âge de départ à la retraite des Français à celui des États voisins. L’OCDE a aussi attiré l’attention sur l’amélioration de l’emploi des seniors et l’affaiblissement du taux de pauvreté des personnes âgées de plus de 65 ans.

Un zoom sur l’âge moyen de départ à la retraite en France

Les Françaises auraient quitté le marché du travail à l’âge moyen de 60 ans et les hommes à 59 ans et 8 mois de 2007 à 2012. Ces résultats ont poussé l’OCDE a déclaré que l’âge moyen de départ en retraite des Français est l’un des plus bas des pays développés dont la moyenne de l’âge de départ est de 63 ans et 4 mois pour les femmes et 64 ans et 2 mois pour les hommes. Dans certains pays comme la Suisse, l’Islande, la Suède et le Portugal, l’âge moyen de départ à la retraite est supérieur à 66 ans.

 

Des résultats à relativiser

Comme les moyennes prises en compte par l’OCDE ont été calculées à partir de données collectées sur cinq ans de 2007 à 2012, les résultats ne sont pas fiables à 100 %. Par exemple, pour la France, les mesures instaurées par la réforme de 2010, notamment le report progressif de l’âge de départ de 60 ans à 62 ans, n’ont été que partiellement prises en compte.

L’OCDE s’inquiète en constatant que 13,7 % du PIB de la France est destiné à couvrir les dépenses publiques liées aux retraites. La moyenne calculée par l’OCDE est inférieure à 8 % parce que ce pourcentage est très faible dans les pays ayant des systèmes de retraite privés par capitalisation. Avec l’espérance de vie qui s’allonge et le départ à la retraite des générations du baby-boom qui coïncident avec une baisse des actifs versant des cotisations, le déséquilibre du système de retraite par répartition continuera de s’aggraver si les autorités compétentes ne prennent aucune disposition.  

   

Quelques bons points pour la France

Selon les experts de l’OCDE, l’emploi des seniors s’améliore en France : en cinq ans (de 2007 à 2012), le taux d’emploi des personnes âgées de 55 ans à 59 ans est passé de 55 % à 67 %. Les seniors de 60 ans à 64 ans sont également plus nombreux à travailler, bien que le taux paraisse encore faible (22 % seulement).

Actuellement, la France figure parmi les pays qui sont classés au-dessus de la moyenne des pays riches. Par ailleurs, ce rapport indique aussi que le taux de pauvreté des plus de 65 ans est faible : aux alentours de 5,4 % contre 12,8 % en moyenne pour l’OCDE. Ce taux est encore plus faible aux Pays-Bas parce qu’une série de réformes des retraites auraient protégé les actifs qui perçoivent de faibles rémunérations.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés