Les partenaires sociauxse sont entendus sur un agenda social pour 2014

Les syndicats et le patronat ont passé un accord sur un agenda social pour l’année 2014. Ces organisations prévoient de se réunir pour effectuer des négociations et pour revenir sur leurs accords antérieurs.

Les syndicats et le patronat se sont réunis le mercredi 13 novembre 2013 et ont signé, le soir même, un accord sur un agenda social pour l’année 2014. Un rendez-vous est fixé en janvier pour négocier l’assurance chômage et pour préciser les termes des accords qui ont déjà été passés, surtout la convention sur l’embauche des jeunes.

Les décisions prises au cours de la réunion du 13 novembre 2013

Cette réunion a eu lieu au siège social du Medef et a duré plus de trois heures. Les représentants des syndicats (CGT, CFDT, CFTC, FO et CFE-CGC) et ceux des organisations patronales (MEDEF, CGPME et UPA) se sont mis d’accord pour ouvrir une négociation sur une nouvelle convention d’assurance chômage en janvier 2014 pour s’achever au mois de mars 2014.

Dès le mois de décembre 2013, une nouvelle réunion sera organisée pour que la convention actuelle soit prolongée de quelques mois parce que son échéance a été fixée au 31 décembre 2013. Une évaluation des accords antérieurs est aussi à l’ordre du jour : Véronique Descacq de la CFDT a indiqué que des objectifs pour l’emploi des jeunes en 2014 devront être fixés.

Si un débat sur le financement de la protection sociale est prévu, les syndicats ont catégoriquement refusé la demande du Medef qui voulait greffer le thème du coût du travail à ce débat. Le patronat a également refusé d’ouvrir une négociation sur la représentativité patronale. Des rendez-vous pour parler d’autres sujets comme les retraites complémentaires ont déjà été pris.

 

Un agenda social qui reflète la volonté de garder les liens entre partenaires sociaux

Selon Jean-François Pilliard du Medef, la mise en place de cet agenda social, malgré le contexte actuel, reflète la volonté de garder les liens entre partenaires sociaux. En revanche, Stéphane Lardy (FO) a déclaré qu’il n’y avait « aucune union sacrée entre syndicats et patronat ». Il a rajouté qu’il reste disposé à participer aux débats, mais il n’y aura aucun texte commun sur certains thèmes comme le financement de la protection sociale ou l’économie. En effet, les deux partis ne s’entendent pas sur les diagnostics et les résultats.  

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés