Stimulation cérébrale : les retraités devraient s’adonner à de nouvelles activités

Une étude récente a prouvé que l’apprentissage de nouvelles activités peut aider les personnes âgées à stimuler leur cerveau et à ralentir le vieillissement cérébral.

Depuis plusieurs années, les personnes âgées font des mots croisés pour stimuler leur cerveau et limiter leur perte de mémoire, pourtant, les résultats d’une étude récente, publiés dans une revue spécialisée appelée Psychological Science, ont indiqué qu’il serait plus bénéfique d’apprendre de nouvelles activités.

L’apprentissage stimulerait beaucoup plus la mémoire

Des chercheurs ont fait  une expérience sur 221 personnes âgées de 60 ans à 90 ans : ces seniors ont effectué plusieurs sortes d’activités pendant trois mois sur une durée limitée à 15 heures par semaine.

Trois groupes ont été formés : le premier groupe a pratiqué de nouvelles activités qui requièrent un engagement actif et l’éveil de la mémoire de travail, de la mémoire à long terme et de la cognition. Les seniors du deuxième groupe n’a pas changé leurs habitudes : ils devaient tout simplement rester chez eux et s’adonner à des activités banales comme écouter de la musique classique ou faire des mots croisés. Le troisième groupe a été invité à faire les mêmes activités que le deuxième groupe, mais avec d’autres personnes âgées.

A la fin de l’expérience, les participants qui étaient au sein du premier groupe se sont démarqués avec une amélioration nette de la mémoire.

 

Stimulation cérébrale : bien choisir ses activités

Selon cette étude, il faut s'adonner à des activités qui poussent à la réflexion et à la mémorisation. Denise Park, la spécialiste qui a initié cette étude, a précisé que le fait de changer d’environnement pour réaliser des activités ne suffisait pas. Elle a aussi expliqué qu’il fallait imposer un « défi à l’esprit » en pratiquant une activité qui ne lui est pas familière.

La stimulation doit être mentale et sociale : c’est pour cette raison que la personne âgée doit sortir de sa « zone de confort » pour favoriser l’apprentissage d’une nouvelle tâche et pour développer ses capacités cérébrales. Il est également recommandé de choisir une activité qui constitue « un défi dans la durée ».

Les résultats de cette étude redonnent de l’espoir parce qu’elle va permettre à une population de plus en plus vieille de rester indépendante sur une durée plus longue en pratiquant une activité qui stimule ses facultés cognitives. Les chercheurs continuent de réaliser des expériences pour trouver une solution durable pour ralentir le vieillissement : en attendant, pensez à vous adonner à de nouvelles activités pour ne pas perdre vos facultés cérébrales.

 

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés