Droit à l’information : la CNRACL et l’Ircantec ont reçu plus de 3 000 assurés en 2013

La CNRACL et l’Ircantec ont reçu plus de 3 000 agents de la fonction publique dans le cadre de l’entretien information retraite. Ces agents ont bénéficié de conseils à travers l’entretien information retraite.

En 2013, 3 255 agents de la fonction publique ont fait une demande d’entretien information retraite (EIR). Il faut noter que cet effectif n’inclut pas les fonctionnaires d’État. Les responsables des caisses (CNRACL et Ircantec) ont constaté une hausse notable par rapport à l’année 2012, 2 581 demandes ont été reçues et traitées.

Ces chiffres ont été annoncés le 17 janvier dernier, lors d’une conférence de presse tenue par les représentants de la Caisse des Dépôts et consignations (CDC), de l’Ircantec, de la Caisse des fonctionnaires territoriaux et hospitaliers, l’opérateur en charge de la gestion opérationnelle de la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL) et le régime de retraite complémentaire des agents non titulaires comme les vacataires, les stagiaires et les vacataires.

L’entretien information retraite pour mieux préparer son départ à la retraite

L’entretien information retraite a été mise en place par les autorités compétentes afin de permettre aux assurés de bien s’informer et de mieux comprendre leurs droits avant de faire leur demande de retraite auprès de leur caisse de retraite.

Cette disposition est également appelée rendez-vous de mi-carrière. Depuis 2012, toute personne ayant cotisé et ayant acquis des droits auprès d’un régime obligatoire français peut profiter de ce dispositif et contacter ses caisses de retraite pour obtenir un rendez-vous, à partir de 45 ans. Un conseiller qualifié le reçoit afin d’étudier au cas par cas son dossier et son relevé individuel de situation.

Cette démarche permet de connaitre les différentes alternatives destinées à améliorer le montant de la pension de retraite de l’assuré au moment de son départ à la retraite ou de l’orienter vers un dispositif qui lui permet de continuer à travailler après la retraite s’il souhaite encore acquérir des droits comme la surcote ou tout simplement toucher un revenu plus élevé avec le cumul emploi retraite.

Deux tiers des agents font leur demandent d’EIR après 55 ans

La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) ont constaté que deux tiers des agents publics ne font leur demande d’EIR qu’au-delà de leur 55e anniversaire. Il n’y a que 33 % de ces agents qui font leur demande de rendez-vous auprès de l’Ircantec : cependant, il ne faut pas oublier que ces agents non titulaires cotisent également auprès de la Caisse nationale d’Assurance vieillesse et ils font leur demande d’EIR auprès de ce régime en priorité.

Selon les chiffres de la CDC, il n’y a que 55 % des assurés qui font leur demande de rendez-vous spontanément. Les 45 % restants sont motivés par les interventions des conseillers des caisses CNRACL et de l’Ircantec lorsque la direction des retraites et de la solidarité de la CDC organise des salons.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés