L’âge de validation du premier trimestre est de plus en plus avancé

Une étude récente a permis de savoir que l’âge de validation du premier trimestre de retraite recule au fil des années. Ce phénomène n’est pas sans conséquence sur la retraite des assurés. 

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) a réalisé une étude pour connaitre l’âge de la validation du premier trimestre de retraite en se basant sur un échantillon de cotisants issus de plusieurs régimes en 2009.

Une validation de plus en plus tardive, quel que soit le diplôme obtenu

D’après les chiffres de la Drees, le premier trimestre de retraite se validait avant 19 ans pour les hommes en 1942. Vers la moitié des années 1970, les jeunes actifs avaient près de 21 ans au moment de la validation de leur premier trimestre de retraite.

Le nombre de personnes qui valident leur premier trimestre de retraite avant 18 ans a baissé de 41 % pour les assurés nés en 1950 et de 5 % pour ceux nés en 1986. Il faut noter que ce recul est constaté quel que soit le diplôme obtenu.

Le document indique également que les générations récentes acquièrent plus de trimestres avant la validation de leur première année complète grâce au développement du cumul emploi-études.

 

Hausse du taux de chômage des moins de 25 ans

D’après les chiffres du Bureau international du Travail (BIT), le taux de chômage moyen des Français âgés de 15 ans à 24 ans a augmenté de 5 % en 1975 et de près de 25 % en 2009. Ce phénomène s’expliquerait par l’allongement des périodes d’apprentissage pour la plupart des jeunes. Notons qu’en 1959, la scolarité obligatoire est passée à 16 ans en France.

Il faut savoir que l’entrée sur le marché de travail qui devient de plus en plus tard pour les jeunes actifs ne leur permettra pas d’atteindre le nombre de trimestres requis pour toucher une pension sans décote. Ainsi, ils seront contraints d’attendre l’âge du taux plein, l’âge auquel la décote ne sera plus applicable.

D’après les résultats de cette étude, l’âge d’annulation de la décote pour bénéficier du taux plein sans disposer du nombre de trimestres requis a doublé entre 1954 et1978. Les conditions d’accès à cette disposition ont encore été durcies par la dernière loi de réforme des retraites du 20 janvier 2014 : en effet, le texte repousse d’un trimestre tous les ans la durée de cotisation qui passera de 41,5 ans à 43 ans de 2020 à 2035. 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés