Réformes des retraites : des mesures qui équilibrent durée de travail et retraite

Une étude récente de l’Insee a permis de savoir que les réformes successives ont permis d’équilibrer la durée d’activité et de retraite à l’espérance de vie.

D’après une étude récente réalisée par l’Insee, les réformes successives (2010 et 2014) qui prévoient des allongements de la durée de cotisation plus adaptés à l’espérance de vie.

L’équipe de François Hollande a repris l’argument de la réforme Fillon de 2003 : « Parce qu’on vit plus longtemps, il faut travailler plus longtemps ». Bien que l’âge légal de départ en retraite ait été maintenu, la réforme menée par Marisol Touraine a allongé la durée de cotisation.

Ces mesures ont été adoptées pour garantir la pérennité des régimes et assurer la stabilité du système dès 2020 en équilibrant le rapport entre le temps du travail et le temps de retraite.

Un principe qui a été respecté

L’étude, réalisée par Patrick Aubert (économistes du Conseil d’orientation des retraites) et Simon Rabaté (École d’économie de Paris) et publiée dans la revue « Économie et statistique » de l’Insee, a permis de savoir que ce principe a été respecté au cours des deux dernières réformes.

Si certaines mesures prévues par les lois de réforme de 2003, de 2010 et de 2014 n’ont pas été validées, un peu plus des trois quarts des gains d’espérance de vie auraient augmenté la durée de la retraite. L’objectif fixé par la loi de 2003 a donc été largement dépassé : en effet, ce dispositif prévoit que seul un tiers de l’allongement de la durée de vie devrait prolonger la durée de la retraite.

 

Répartition des efforts entre les générations

Les réformes successives auraient également contribué à répartir l’effort entre les générations au moment de la retraite. D’après cette étude, les différentes dispositions assurent une relative stabilité du temps passé à la retraite pour les générations nées entre 1943 et 1990.

Cependant, certaines générations sembleront plus favorisées par rapport aux autres. Par exemple, les personnes nées à partir du mois de juillet 1951 ont vu leur âge de départ en retraite repoussé progressivement pour passer de 60 ans à 62 ans pour les générations nées à partir de 1956.

Si les femmes vivent une retraite plus longue par rapport aux hommes parce que leur espérance de vie est plus élevée, elles perçoivent une pension moyenne largement inférieure.

 

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés