Les gérants de maisons de retraite ne veulent pas d’un comparateur de tarifs

Les professionnels en charge de la gestion des maisons de retraite ne veulent pas d’un comparateur de prix. Découvrez sur retraite.com les démarches qu’ils ont entreprises et leurs arguments.  

Les responsables des maisons de retraite ont réagi à la volonté du gouvernement de créer un comparateur de prix en ligne afin d’aider les particuliers à trouver l’établissement qui leur convient à des prix plus abordables.

En effet, les tarifs affichés par ces professionnels sont réputés élevés et cette nouvelle mesure a été instaurée afin de raviver la concurrence dans l’espoir de faire baisser les prix.

Demande de rendez-vous urgent au ministère de la Santé

Le syndicat des maisons de retraite a déclaré que la mise en place d’un comparateur en mai 2015 est une mission impossible. Ils ont demandé un rendez-vous urgent auprès du ministère de la Santé.

Florence Araniz-Maumé, déléguée générale du Synerpa (premier syndicat des maisons de retraite privées), a argumenté que chaque établissement propose plusieurs prix en fonction de la qualité des prestations et des chambres disponibles (surface habitable, chambres doubles, chambre avec une vue, espaces collectifs, etc.).

Cependant, il est bien possible de créer un comparateur qui prend en compte plusieurs critères à la fois, à l’image des comparateurs d’hôtels ou de billets d’avion.

 

Une autre piste de réflexion proposée par le secteur privé

Comme les tarifs des établissements privés sont beaucoup plus abordables, le secteur privé a suggéré une piste de réflexion inspirée du système HLM : les places dans les maisons de retraite publiques devraient être réservées aux retraités qui perçoivent de faibles revenus. Les autres seraient alors automatiquement orientés vers les établissements d’hébergement privés.

Cependant, même avec ce genre disposition, il y a toujours un écart important entre les revenus des retraités et les tarifs affichés par les maisons de retraite. Selon l’Insee, le montant moyen de la pension de droit direct, tous régimes confondus s’élève à 1288 euros par mois en décembre 2012, alors que le prix moyen mensuel d’une place en maison de retraite médicalisée était de 2 892 euros d’après la Direction générale de la Cohésion sociale (DGCS).

 

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés