Plus de 3800 nouveaux retraités n’ont toujours pas reçu de pension

Une manifestation organisée par la CFDT s’est tenue ce vendredi 17 avril pour contester les retards de versements subis par plus 3800 nouveaux retraités, malgré les efforts des caisses concernées.  

Le problème de retard de versements des premières pensions de retraite dure depuis quelques mois et touche principalement les Caisses de retraite de la région Nord-Picardie et du Languedoc-Roussillon.

Mobilisation de la CFDT

Le 17 avril 2015, la CFDT a décidé de se mobiliser pour protester contre ce problème qui semble persister malgré toutes les dispositions qui ont été prises pour que tous les nouveaux retraités concernés reçoivent leurs premières retraites à la date prévue. En effet, certains d’entre eux attendent depuis plusieurs mois et ces retards existent depuis la fin de l’année 2013.

La branche retraite de la CFDT a organisé une manifestation devant le siège de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse) à Paris. Le syndicat exige que des mesures d’urgence soient appliquées pour que ces problèmes soient résolus au plus vite. Laurent Berger a précisé que les caisses de retraite de Lille et de Montpellier sont les plus concernées : d’après la CFDT, au 31 mars 2015, plus de 2300 assurés établis dans le Nord et plus de 1500 affiliés des caisses du Languedoc-Roussillon.

Il faut noter que ces chiffres ont déjà considérablement baissé par rapport à la fin du mois de janvier 2015 où le nombre de dossiers en retard a atteint le maximum : plus de 8000 retraités attendaient leurs premières pensions.  Les responsables de la branche retraite de l’organisation syndicale ont indiqué qu’ils ne connaissent pas les causes de ces retards de versements. Ils ont relevé « des défauts d’anticipation » de la part des gestionnaires des caisses qui auraient dû savoir que le dispositif carrière longue et le départ en masse des générations du baby-boom allaient augmenter le nombre des nouveaux retraités.

 

La centrale réclame un prolongement de l’aide d’urgence de 800 euros

Vers la moitié du mois de décembre 2014, le ministère des Affaires sociales a accordé une aide ponctuelle d’urgence pouvant aller jusqu’à 800 euros pour les nouveaux retraités victimes des retards de versement de leur première pension. Malheureusement, cette aide ponctuelle ne sera plus octroyée à compter du début du mois de mai 2015.

La CFDT demande alors le maintien de cette aide jusqu’à ce que le problème soit totalement résolu et des compensations pour les retraités qui doivent verser des agios parce qu’ils n’ont pas touché leur pension dans les temps.  

La centrale rappelle que tous les ans au mois de septembre, les caisses de retraite font face à une hausse du nombre de nouveaux dossiers à traiter : ainsi, si les problèmes de retards de versement ne sont pas réglés avant l’arrivée de la période estivale, elles risquent de se chroniciser.  

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés