L’importance de vérifier son relevé de carrière pour les futurs retraités

L’importance de vérifier son relevé de carrière pour les futurs retraités

Pour les futurs retraités, connaitre le montant de leur pension constitue une préoccupation majeure. Il est d’ailleurs crucial d’anticiper ce moment en vérifiant les informations communiquées par les caisses. En cas d’erreur ou d’oubli, une correction deux ou trois ans avant la liquidation des droits évite les anomalies ultérieures susceptibles de léser financièrement les nouveaux pensionnés.

L’information du futur retraité concernant ses droits

Juste après son 55e anniversaire, tout salarié qui a cotisé pour sa retraite reçoit par courrier un document appelé « Estimation indicative globale » ou EIG envoyée par la Caisse de retraite et de santé au travail (Carsat).

Celui-ci détaille le montant brut de ses futures pensions de retraite de base et complémentaire lorsqu’il aura atteint l’âge légal de départ à la retraite (62 ans), puis pour chaque année jusqu’à ses 67 ans. Il peut également accéder à ces informations sur le site internet Info Retraite via la rubrique « Mon compte retraite ». À partir de ce mois de juin, les estimations affichées tiennent compte des cotisations 2020.

Les sommes qui y figurent sont calculées sur la base des données fournies à la Carsat par les entreprises, la Sécurité sociale, la Caisse d’Allocations Familiales et Pôle Emploi. Cependant, il ne s’agit que de projections. En effet, lorsque la première EIG est établie, la caisse présume que la situation professionnelle de l’assuré va rester stable jusqu’à ses 62 ans. Les montants peuvent donc changer dans l’éventualité d’une période de chômage, d’un arrêt de travail de longue durée dû à la maladie, du passage au temps partiel, etc.

Les caisses ne s’engagent effectivement que sur les sommes indiquées dans la lettre de notification remise au travailleur juste avant son départ à la retraite.

Les points clés à vérifier sur le relevé de carrière

La Cnav effectue un audit annuel des éventuelles irrégularités sur les pensions liquidées. D’après le rapport de Cour des comptes pour 2019, un dossier sur sept comportait une erreur ou plusieurs. En 2020, la situation a empiré, puisque la part des pensions versées comportant au moins une anomalie est passée à un sur six. Si les caisses corrigent les problèmes signalés, les magistrats financiers affirment qu’il existe des retraites présentant encore un montant inexact, mais qui n’ont pas été identifiées.
 

Cela explique l’importance d’un contrôle minutieux du relevé individuel de situation annexé à l’EIG. Il précise le nombre de trimestres acquis et le salaire brut pour chaque année de cotisation. Plus de la moitié des incohérences portent sur la carrière, c’est-à-dire la non-comptabilisation de certaines périodes d’activité ou d’inactivité. Les points suivants méritent par conséquent la plus grande vigilance :

  • La prise en compte des 8 trimestres par enfant pour les femmes (la majoration est indiquée en fin de tableau).
  • La mention du nombre de trimestres validés au titre du service national pour les hommes à la ligne « militaire ».
  • La présence éventuelle d’anomalies dans la colonne « Revenus » du tableau, par exemple une baisse de salaire inexpliquée ou un « trou » (moins de 4 trimestres acquis sur un an).
  • Les périodes d’interruption de carrière pour un motif potentiellement éligible à l’ouverture de droits à la retraite : éducation d’un enfant, soin d’un proche malade ou en situation de handicap, incarcération, poursuite de carrière à l’étranger, chômage non indemnisé.
Le signalement des incohérences, assorti des demandes de corrections ou d’explication, peut être soumis en ligne directement sur « Mon compte retraite ». En effet, il n’est pas toujours facile d’obtenir un rendez-vous avec un conseiller, les personnes fragiles ou ayant eu une carrière complexe étant généralement reçues en priorité.

Il est possible de solliciter l’accompagnement des organismes partenaires de la Cnav comme les Points d’information médiation multiservices (PIMMS) ou encore les Maisons de services au public. En outre, des associations comme SOS Cipav ou Cipav info fournissent une aide en cas de litiges avec la Cipav.

 

VOTRE BILAN RETRAITE COMPLET ET GRATUIT

bilanretraite

Vous souhaitez savoir où vous en êtes avec votre retraite ?

  • Âge de votre retraite
  • Montant de votre retraite
  • Podium des meilleures solutions retraite
  • Comparateur des meilleures offres du marché
Simulez gratuitement en 3 minutes
Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés