Ce qui va changer dans le domaine du travail et de la retraite en 2015

De nombreux changements sont prévus en 2015 dans le domaine du travail et de la retraite. Découvrez les principales mesures qui entrent en vigueur en 2015.

Avec les nombreuses réformes opérées au cours de ces dernières années ainsi que le pacte de responsabilité et de solidarité, des mesures importantes entrent en vigueur au 1er janvier 2015 ou seront applicables à compter du 1er juillet 2015. Découvrez les changements qui marquent le monde du travail et celui de la retraite en 2015.

Les principaux changements dans le domaine de l’emploi

Le compte pénibilité, la grande nouveauté de la dernière réforme des retraites, est sans doute le changement le plus notable : en effet, ce dispositif est partiellement entré en vigueur depuis le 1er janvier 2015. Les entreprises doivent recenser tous leurs salariés qui sont exposés aux quatre facteurs de pénibilité suivant : le travail répétitif, le travail de nuit, les activités en équipe alternante et l’évolution en milieu hyperbare.

Lorsque le niveau d’exposition excède les seuils prévus par la loi, les salariés bénéficient de points qu’ils peuvent cumuler sur leur compte (4 points par an en cas d’exposition à un seul facteur et 8 points par an en cas de multi-expositions). Ces points sont échangeables contre des formations pour accéder à un emploi moins pénible, contre un travail à temps partiel rémunéré comme du temps plein ou encore contre des trimestres supplémentaires qui permettront aux bénéficiaires de partir en retraite anticipée au titre de la pénibilité.

Les fonctionnaires de catégorie C des trois fonctions publiques (État, hospitalière et territoriale) pourront profiter de 5 points d’indice supplémentaires : en 2015, cette mesure se traduit par une hausse annuelle de 277,81 euros bruts.

À partir du 1er janvier 2015, le droit individuel à la formation est remplacé par le compte personnel de formation (CPF) et les droits acquis au titre du CPF sont rattachés l’actif pendant toute sa carrière.

Cette nouvelle année est aussi marquée par l’égalité entre homme et femme : le congé parental devient la « prestation partagée d’éducation de l’enfant ».Auparavant, si les deux parents décident de prendre le congé parental, il durait entre six mois et douze mois. Depuis le 1er janvier dernier, la règle est différente : la durée du congé parental est fixée à trois ans pour le couple, si chaque parent décide d’en profiter.

Les changements dans le domaine de la retraite

Les assurés peuvent désormais accéder à la retraite progressive dès l’âge de 60 ans s’ils disposent d’un minimum de 150 trimestres validés. La durée totale du travail à temps partiel ne doit pas dépasser 80 % du temps plein. Le montant de la retraite servie est proportionnel à la durée chômée pour qu’il puisse percevoir une retraite équivalente.

Depuis le début de l’année, le taux de la CSG est calculé à partir du revenu fiscal de référence et non à partir de l’impôt sur le revenu comme l’année dernière : ainsi, 460 000 retraités devront s’acquitter d’une CSG de 6,6 % contre 3,8 %. Toutefois, 700 000 autres retraités vont profiter d’une baisse de taux de la CSG grâce à un autre dispositif mis en place par le gouvernement.

Il faut également rappeler que les taux contractuels obligatoires de cotisation des retraites complémentaires (Agirc et Arrco) augmentent de 0,1 point.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés