Revalorisation de 0,9 % de l’AER et l’ATS en 2015

Une revalorisation de l’AER et de l’ATS en 2015. Les bénéficiaires percevront 35,09 euros par jour en 2015 contre 34,78 euros par jour en 2014 et 34,33 euros par jour en 2013.

Les bénéficiaires de l’allocation équivalent retraite (AER) et de l’allocation transitoire de solidarité (ATS) vont bénéficier d’une hausse de 31 centimes par jour en 2015, grâce à la revalorisation du montant journalier de ces prestations. Avec cette hausse de 0,9 %, le montant mensuel de ces allocations s’élève à 1 052,70 euros et dépasse ainsi de 65,7 euros le seuil de pauvreté (987 euros).

AER remplacée progressivement par l’ATS

L’AER a été instauré en 2003 afin de permettre aux seniors au chômage de toucher un revenu lorsqu’ils n’ont pas encore rempli les conditions permettant de prétendre à une retraite : en général, les assurés n’avaient pas encore atteint l’âge légal de départ en retraite (60 ans à l’époque) alors qu’ils disposaient déjà de la durée d’assurance requise (160 trimestres, soit 40 ans).

Depuis la fin de l’année 2010, l’AER n’est plus accordée et le nombre d’allocataires diminue tous les ans : selon les chiffres du ministère du Travail publié dans un rapport parlementaire qui date d’octobre 2014, 7350 personnes percevaient encore l’AER en 2014 et cet effectif sera réduit à 4 362 en 2015.

Le 1er juillet 2011, l’Allocation transitoire de solidarité (ATS) est créée pour remplacer l’AER. Cette prestation substitutive est versée aux chômeurs en fin de droits qui n’ont pas encore atteint l’âge légal de la retraite. Un décret du 4 mars 2013, publié à l’initiative de l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault, a assoupli les conditions d’octroi de l’ATS en supprimant le critère d’âge de 60 euros.

Les chômeurs nés entre 1951 et 1953 en sont les bénéficiaires

Les seniors sans emploi né entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1953 sont les bénéficiaires de ce dispositif lorsqu’ils remplissent les conditions requises pour être éligibles (durée de cotisation pour le taux plein et âge légal de départ en retraite).

Pour prétendre à l’ATS, il faut remplir des conditions de ressources : les revenus des assurés célibataires ne devraient pas dépasser les 1 684,33 euros par mois et ceux des personnes en couple devraient être inférieurs à 2421,21 euros par mois. Les assurés ont la possibilité de déposer une demande d’ATS auprès de Pôle emploi jusqu’au 31 décembre 2015.

Bien que le président François Hollande ait déjà parlé d’une extension de l’ATS aux chômeurs en fin de droits nés du 1er janvier 1954 au 31 décembre 1956, aucune disposition concrète n’a été prise jusqu’à présent.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés