Les promesses de François Fillon envers les retraités

François Fillon dévoile son programme pour les retraités et les salariés modestes
Si le programme du candidat de la droite à la présidentielle de 2017 semble très drastique, François Fillon a présenté des mesures pour l’assouplir. Découvrez ces coups de pouce en faveur des retraités et des salariés modestes.

François Fillon a dévoilé ses promesses aux retraités et aux salariés modestes

À la fin du mois de janvier 2017, François Fillon a dévoilé des mesures qui devraient assouplir son programme. Il s’agit de revalorisation concernant notamment les pensionnés modestes, les personnes qui perçoivent une petite réversion, mais aussi les salariés modestes.

Une hausse de plus de 300 euros par an pour ceux qui perçoivent moins de 1000 euros par mois

La réforme du candidat de la droite ne prévoit pas uniquement des mesures contraignantes. François Fillon a indiqué au « JDD » que tout retraité touchant une pension de base inférieure à 1000 euros par mois bénéficiera d’un coup de pouce de plus de 300 euros par an, soit environ 25 euros par mois. Cette disposition ne manquera pas de ravir les pensionnés modestes dont les retraites ont été gelées depuis quelques années à cause de la faiblesse de l’inflation.

Pour rappel, l’équipe de François Hollande a augmenté le minimum vieillesse à 800 euros et a accordé une prime exceptionnelle de 40 euros aux retraités qui perçoivent une pension de base de moins de 1200 euros.

D’après les experts, le coup de pouce prévu par François Fillon va profiter à 4 millions de Français et les dépenses qui en découlent seront couvertes par les économies réalisées avec le relèvement progressif de l’âge légal de départ à la retraite à 65 ans.

Pension de réversion : Une hausse minimum de 600 euros par an pour les conjoints survivants

Les pensions de réversion augmenteraient également et les conjoints survivants percevront au moins 600 euros par an, soit 50 euros par mois. François Fillon veut sans doute compenser la suppression de la demi-part des veuves, une décision prise lorsqu’il était chef du gouvernement. Il a précisé que cette disposition ne s’adresse qu’aux plus modestes dont le nombre est estimé à 400 000 personnes gagnant environ 800 euros par mois.

Les personnes qui touchent une pension de réversion figurent parmi les plus pauvres : en 2012, 4,3 millions de Français ne recevaient en moyenne que 625 euros pour les femmes et 304 euros pour les hommes. En plus, 25 % d’entre eux ne percevaient pas de pension de droit direct. Le candidat de la droite prévoit d’augmenter la TVA de 2 points pour financer cette mesure.

Une franchise de cotisation salariale sera mise en place

La hausse de la TVA devra également faciliter la création d’une franchise de cotisations salariales. Dans son programme, François Fillon a parlé de la suppression de la cotisation salariale maladie, une mesure qui couterait 5,5 milliards d’euros. Cependant, ce dispositif proportionnel profiterait beaucoup plus aux salariés aisés qu’aux autres. C’est pour cette raison que le candidat de la droite penche désormais pour un abattement forfaitaire qui s’élève à 250 euros par an, pour une dépense de 6 milliards d’euros. Cette dernière disposition ne visant aucune cotisation lui a été suggérée par Éric Woerth, soucieux d’offrir le même avantage à tous les salariés, quel que soit le niveau de revenu. Un couple de salariés devrait ainsi bénéficier de 500 à 600 euros par an. François Fillon a précisé que cette hausse sera directement inscrite sur le bulletin de salaire et sera accordée aussi bien aux salariés du public que ceux du privé.

Le plafond du quotient familial à 3 000 euros par demi-part

Après les deux baisses opérées par la gauche au pouvoir, le candidat estime opportun de rehausser le plafond du quotient familial à 3 000 euros par demi-part. Cette mesure, avantageuse pour les familles nombreuses et aisées, coûterait 3 milliards d’euros auxquels il faudra additionner 800 millions d’euros pour retourner sur la modulation des allocations familiales applicables depuis 2015. Les ménages les plus aisés qui perçoivent actuellement 50 % ou 25 % du montant ordinaire se trouvent dans la même situation embarrassante que les autres.

Des cotisations plus faibles sur les emplois de service

Le candidat de la droite projette d’instaurer un statut de travailleur indépendant pour favoriser la création d’un million d’emplois. L’activité ne pourra être requalifiée qu’au bout de trois ans, une règle qui devrait rassurer les entreprises. La création d’une caisse d’assurance-chômage équilibre et spécifique est aussi prévue.

François Fillon a également promis de promouvoir les emplois de service en réduisant le niveau des charges au plus bas. Des plateformes informatiques faciliteront la mise en relation des particuliers et devraient permettre de générer un million d’emplois de service.
Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés