Les réformes de votre épargne en 2018

Les réformes de votre épargne en 2018
De par sa nature, une réforme apporte toujours son lot de changements. La nouvelle réforme fiscale concernant l’épargne, les livrets, les assurances vie et les PEL ne dérogeront pas à la règle.

L’épargne en 2018 : qu’apportera la nouvelle réforme ?

Une nouvelle réforme fiscale vient d’être adoptée par le Gouvernement pour cette année 2018. Elle concerne presque toutes les finances personnelles des ménages, en particulier l’épargne, l’assurance vie ou encore les livrets. Quels sont ces bouleversements ? Quelles en seront les conséquences sur les revenus des ménages ? Est-ce une bonne ou une mauvaise nouvelle ? Eléments de réponses.

Même le livret A est concerné

C’est de notoriété publique, le livret A n’est sujet à aucun impôt, ce qui veut dire qu’il ne devrait pas, à priori, être concerné par la réforme fiscale. Mais le Gouvernement a bien pris une disposition le concernant. Ainsi, il a été décidé que le taux d’intérêt, qui est aujourd’hui de 0,75%, restera tel quel pour cette année et pour toute l’année prochaine. Le mode de calcul officiel des rémunérations devait entraîner la revue à la hausse de ce taux, mais les pouvoirs publics s’y sont opposés.

Qu’est-ce qui change pour les autres livrets ?

Il a également été décidé que moins de taxes seront appliquées sur les autres livrets imposables, comme les livrets bancaires par exemple. Ces derniers ne feront l’objet que d’un prélèvement unique de 30%. Il revient à leur « propriétaire » de déclarer ou non au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Si oui, il faut savoir que la première tranche démarre à 14%. Cette déclaration ne trouve son intérêt que si le bénéficiaire du livret n’est pas assujetti à l’impôt. En plus, ces livrets là ne génèrent que très peu de revenus, sauf lorsque les établissements (bancaires) mettent en place des campagnes de promotion (mais qui ne durent jamais très longtemps).

Il faudra payer une taxe plus élevée pour l’assurance vie

La hausse de la contribution sociale généralisée (CSG) entraîne inexorablement une augmentation de la taxe sur les assurances vie. Désormais, à titre de prélèvements sociaux, elle passe de 15,5% à 17,2%. Et il ne faut pas oublier la taxe forfaitaire qui est de 12,8%. En tout donc, les prélèvements se montent à 30% et cette valeur-là est appelée « flat tax ». Le prélèvement de celle-ci se fait en une seule fois. Mais ceci profite tout de même au souscripteur puisqu’auparavant, les prélèvements forfaitaires étaient beaucoup plus conséquents, à savoir 50,5% si le retrait est fait avant 4 ans et 35% si c’est au-delà, sans dépasser 8 ans. La flat tax, elle, est en vigueur sur les intérêts déjà retirés et relatifs à un contrat de 8 ans. A noter que, comme pour les livrets bancaires fiscalisés, le souscripteur a toute liberté de soumettre ou non les intérêts retirés au barème progressif de l’impôt sur le revenu. Concernant les contrats à plus de 8 ans, le taux de prélèvement appliqué sur les intérêts retirés avant le 27 septembre 2017 est de 24,7% (7,5 % en prélèvement forfaitaire + 17,2 % de CSG). Pour rappel, le souscripteur se voit accorder un abattement de 4 600 euros s’il est célibataire et 9 200 euros s’il est marié ou pacsé. Quant aux intérêts retirés après ladite date, le taux de 24,7% ne prévaut plus que sur les assurances vie ne dépassant pas 150 000 euros (le double si l’épargnant est marié ou pacsé). Si ce montant est dépassé, le prélèvement passe à 30% (12,8% + 17,2%).

Et qu’en est-il du plan d’épargne logement (PEL)?

Les plans d’épargne logement déjà contractés vont garder leur taux d’intérêt d’origine et ne souffriront d’aucun impôt lors des 12 premières années de souscription. Il est important aussi de signaler que le plan d’épargne ne pourra être alimenté que lors des 10 premières années. Le plafond pour un PEL est de 61 200 euros.


Le changement apporté par la nouvelle réforme concerne les PEL souscrits à partir de maintenant. Non seulement ils seront assujettis à la flat tax de 30%, mais leur taux d’intérêt se limiteront désormais à 1% par an.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici