Préparer sa retraite : PERP, assurance-vie ou placement immobilier ?

Préparer sa retraite : PERP, assurance-vie ou placement immobilier ?
Quels sont les produits d’épargne retraite les plus efficaces : PERP, assurance-vie ou placement immobilier ? Découvrez les points forts et les faiblesses de ces différents types d’épargne retraite avant de vous engager.

Assurance-vie, PERP ou placement immobilier pour préparer sa retraite ?

Selon les prévisions du Conseil d’Orientation des Retraites (COR), le pouvoir d’achat des retraités va chuter à compter de 2020. Il convient ainsi de se constituer une épargne retraite afin de préparer cette nouvelle page de la vie et de mieux vivre ses vieux jours.

Il existe actuellement trois solutions à privilégier pour se constituer un supplément de revenu à la retraite : un placement immobilier, un contrat d’assurance-vie et un PERP.

1- Réaliser un investissement immobilier pour préparer ses vieux jours

L’investissement immobilier reste une solution très plébiscitée : en effet, un récent sondage réalisé par l’IFOP et le CECOP pour le compte du Cercle de l’Épargne en février 2017 (Les Français, l’épargne et la retraite) a permis de savoir que 68 % des personnes interrogées pensaient que l’immobilier locatif est, aujourd’hui, le type de placement le plus rentable : il arrive en première place devant l’assurance-vie, les actions et les autres types de produits d’épargne.

La question qui devrait se poser est la suivante : l’investissement locatif est-il la formule la plus adaptée pour préparer sa retraite ? Pour réaliser ce genre de placement, il faut d’abord détenir une somme suffisante ou bien ne pas être trop endetté (les établissements bancaires ont fixé le taux d’endettement maximal à 33 % des revenus) afin d’être éligible pour un nouveau prêt immobilier. Ensuite, il faut également tenir compte des risques de loyers impayés, le délai de la location, les frais de l’agence en charge de la gestion du bien, le coût des travaux d’entretien, etc.

-Le loyer, une meilleure protection contre l’inflation

Selon les experts, l’investissement locatif est la solution idéale pour préparer sa retraite, malgré toutes les contraintes précitées. En effet, la démarche consiste à profiter du dispositif Pinel, puis à passer à une location meublée au bout d’une dizaine d’années de location. La défiscalisation qui découle de cette niche fiscale et les loyers perçus à long terme constitue des revenus non négligeables. Par ailleurs, il existe des solutions qui permettent de réduire au minimum les risques locatifs (assurance loyers impayés, la garantie contre les dégradations, etc.).

Si l’immobilier présente de nombreux avantages, le rendement moyen de l’investissement locatif, après prélèvement fiscal, reste moyen (1 % pendant la saison estivale 2017). Les spécialistes du secteur recommandent de ne pas se baser sur les plus-values générées grâce à la hausse brutale des prix dans les années 2000. De plus, on assiste, aujourd’hui, à une évolution positive des loyers. Par ailleurs, pour les retraités, les loyers constitueraient une meilleure protection contre l’inflation par rapport à la rente qui découle d’un produit d’épargne.

L’investissement locatif est intéressant parce qu’il permet de bénéficier d’une défiscalisation et de revenus réguliers (loyers). Il faut également savoir que la stabilité du marché est un atout non négligeable. Toutefois, il faut prendre les meilleures dispositions pour avoir le temps indispensable pour que le bien soit géré dans les règles de l’art et pour se prémunir des risques locatifs et des difficultés rencontrées en cas de revente.

- L’acquisition d’une résidence principale pour préparer sa retraite

Peut-on penser que l’acquisition d’une résidence principale est une forme d’épargne en vue de préparer sa retraite ? Selon les experts, le fait de devenir propriétaire de sa résidence principale a un bon effet psychologique parce qu’il permet de ne plus payer de loyer et de mensualité. Sur le plan économique, il faut tenir compte de plusieurs paramètres pour que l’investissement soit rentable : le logement est-il bien situé, le propriétaire pourra-t-il y vivre une fois à la retraite, le bien a-t-il un bon potentiel de revente, etc.

2- L’assurance-vie permet-elle de bien préparer sa retraite ?

L’assurance-vie, considérée comme le « couteau suisse de l’épargne », est-elle un support adapté pour préparer la retraite ? Lorsqu’ils sont interrogés, les Français ouvrent un compte pour différentes raisons : la retraite, la prévoyance, pour faire face à d’éventuelles difficultés financières, la succession, etc. Bien que les avantages fiscaux accordés ne soient intéressants, qu’après 8 ans de détention, les fonds investis restent accessibles à tout moment.

Ce produit d’épargne est très apprécié pour sa flexibilité : les souscripteurs peuvent toujours envisager d’utiliser leurs fonds comme bon leur semble, mais ce produit leur permet de profiter d’une fiscalité très avantageuse. Ainsi, l’assurance-vie est une formule efficace pour commencer à épargner en vue de préparer sa retraite, avant de mettre en place une stratégie de diversification de ses placements.

- L’assurance-vie, un contrat apprécié pour sa flexibilité

L’assurance-vie est un contrat flexible parce que les fonds sont toujours disponibles, mais aussi sur le caractère optionnel des supports financiers qui peuvent être plus ou moins sécurisés (fonds en euros, unités de compte, OPCVM, SCPI, actions, etc.) et des modes de gestion (libre, piloté, etc.). Au moment du départ à la retraite, les épargnants peuvent choisir entre les deux modes de sorties suivants : la rente viagère pour toucher des revenus à vie ou bien les rachats réguliers ou programmés jusqu’à ce que les fonds soient épuisés. Il faut bien comprendre que la fiscalité la plus avantageuse sur les rentes n’est accordée qu’à partir des 70 ans du souscripteur.

La disponibilité des fonds, la possibilité de sortie en capital ou en rente, mais aussi les différents types de supports, sont les principaux atouts de l’assurance-vie. En revanche, il faut éviter d’effectuer des retraits avant la retraite pour que les fonds servent de compléments de revenus.

3- Épargner à travers le PERP ou un autre produit d’épargne dédié

Le Plan d’Épargne retraite populaire (PERP), le plan d’épargne pour la retraite collectif (Perco), le contrat Madelin et le plan d’épargne retraite entreprise (PERE) ou article 83, sont des produits dits « tunnel » : les fonds investis ne seront disponibles qu’à la retraite, à moins qu’un évènement exceptionnel ne se produise. Au moment de la liquidation des droits à la retraite, le souscripteur perçoit une rente viagère et bénéficie d’un revenu régulier jusqu’à son décès.

Aujourd’hui, l’épargne retraite est évincée par la prédominance de l’assurance-vie parce que la rente qui découle des produits tunnel ne convient pas toujours aux épargnants. Pourtant, ces produits ont été spécialement conçus pour la préparation de la retraite : c’est pour cette raison que les fonds restent bloqués jusqu’au jour J pour que les souscripteurs ne puissent pas effectuer de retraits, à moins qu’un évènement exceptionnel ne se produise.

- Des produits qui répondent à un projet bien défini

Le PERP est un produit d’épargne qui permet d’améliorer sa défiscalisation en fin d’année. Ainsi, il n’est pas rentable pour les particuliers imposés au taux marginal d’imposition (TMI) de 0 % ou de 14 %, en d’autres termes, pour les ménages qui ne subissent qu’un faible taux d’imposition. En effet, le principal avantage du PERP réside dans la déduction des versements du revenu imposable jusqu’à un plafond déterminé.

Lorsque les différents produits d’épargne retraite sont comparés, ils ne diffèrent que par le mode d’accès : le PERP est ouvert à tous les particuliers, le contrat Madelin est dédié aux travailleurs non salariés, le Perco et le PERE ne peuvent être souscrits que par une entreprise pour ses salariés.

Bientôt, la famille des produits d’épargne retraite va s’agrandir avec la création du Pan European Personal Pension Product (PEPP) : il s’agit d’un programme de la Commission européenne afin de permettre à tous les citoyens de se constituer une épargne pour préparer leur retraite. La sortie peut se faire en capital ou en rente. Les experts économiques s’accordent sur un point : la France peut être confrontée à une surabondance des produits d’épargne.

Les produits d’épargne retraite sont recommandés parce qu’ils ont été spécialement créés pour préparer cette période de la vie où tout assuré connait une diminution de revenu. Les versements sont totalement exonérés d’impôts. Cependant, il faut avoir en tête que la sortie en capital n’est pas possible, sauf dans le cadre du PERP, mais dans des proportions bien déterminées.

3- La stratégie à adopter selon son profil

La stratégie à adopter pour préparer sa retraite dans les meilleures conditions varie en fonction de plusieurs paramètres comme le niveau de revenus, l’épargne et le patrimoine disponible, mais aussi du niveau de risque tolérable selon sa situation financière. Dans la majorité des cas, comme le désir d’acquisition immobilière est très fort en France, il est plus rentable de réaliser un investissement sur le très long terme pour préparer sa retraite : il faut donc marger sur une période de 40 ans à 50 ans en misant sur des actions. L’épargne en actions s’effectue à travers un produit spécifique comme le Plan d’épargne en action (PEA) ou le compte titres ou encore à travers un produit plus populaire comme l’assurance-vie et le Perp.

L’assurance-vie est le produit idéal pour épargner ses premières économies pour la retraite. Lorsque les fonds cumulés atteignent un certain montant, le souscripteur peut répartir ses avoirs en investissant dans un produit de rente comme le PERP ou le contrat Madelin, dans un investissement immobilier locatif pour percevoir des loyers et pour bénéficier de la défiscalisation prévue. Il est toutefois recommandé de conserver son contrat d’assurance-vie pour profiter de sa flexibilité financière.

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés