Epargner pour sa retraite : Quels sont les pièges des produits d’épargne?

De plus en plus de français décident d’épargner pour se constituer une épargne pour leur retraite. Beaucoup de produits d’épargne sont disponibles pour améliorer leur situation financière, une fois à la retraite.

Les principaux produits d’épargne pour préparer votre retraite

1- Le Perp (Plan d’épargne retraite populaire)
2- Le Corem (Complément de retraite mutualiste)
3- La Préfon (pour les fonctionnaires)
4- Le contrat Madelin (pour les non salariés)

Ces produits ont séduit plus de 5 millions de français. Ces produits ont un avantage fiscal plutôt intéressant mais derrière cet avantage se cache des points faibles.

Les principales faiblesses des produits d’épargne

1- L’épargne est indisponible

En effet, les sommes versées sur ces produits d’épargne, sont bloquées jusqu’au départ en retraite. Ce sont des produits « tunnels ». Il est impossible de retirer les fonds même partiellement.

Seules cinq situations permettent de récupérer le total des sommes perçues sur votre produit d’épargne :
- Le décès du conjoint (pacs)
- Le surendettement
- L’expiration des droits aux allocations chômage suite à un licenciement
- Cessation d’une activité non salariée (liquidation judiciaire, invalidité)

Un contrat d’épargne retraite ne peut pas être fermé. Mais il est possible d’arrêter de l’alimenter. Sauf pour le contrat Madelin, dont les cotisations sont fixées dès  début du contrat.

Il faut donc vérifier l’issue que permettent ces contrats d’épargne. Sachez que si vous pensez avoir besoin d’argent avant votre retraite, ne souscrivez à aucun de ces contrats d’épargne retraite.

2- La sortie en rente

Les produits d’épargne retraite permettent une sortie sous forme de rente viagère.
Sauf pour l’assurance-vie et le PEA (plan d’épargne en action) qui vous laisse le choix du mode de sortie. Ainsi que le PERP et la Préfon qui permettent une sortie en capital à hauteur de 20% de la valeur du contrat. Tous les autres contrats d’épargne sont des contrats à sortie de rente.

3- Un capital non accessible à vos héritiers

A la différence d’une assurance vie ou d’un PEA, sur lesquels vous pouvez récupérer votre épargne sous forme de capital et les droits sont reversés à vos enfants si vous venez à décéder pendant l’épargne. Alors que sur les autres contrats d’épargne retraite, car si vous venez à décéder, les fonds ne reviennent pas à vos héritiers mais reste propriété de l’établissement bancaire.

4- La fiscalité des contrats d’épargne retraite

a- Une fiscalité importante à la souscription

Les produits d’épargne retraite sont assortis d’avantages fiscaux au moment de leur souscription.
Pour le PERP, le Corem, la Préfon, le Madelin : Les cotisations versées sont déductibles à hauteur de 10% des revenus professionnels de l’année précédente. Avec le PERP, le Corem et la Préfon, en 2013, la déduction fiscale va d’un minimum de 3703 euros et un maximum de 29 625 euros. En revanche pour un Madelin, la déduction fiscale peut monter jusqu’à 68 509€.

L’astuce est de souscrire le plus tard possible à un contrat d’épargne retraite,  pour bénéficier de la déduction fiscalité. Car plus votre taux d’imposition est élevé, plus votre économie d’impôt sera important. Mais c’est intéressant que pour les personnes  fortement imposées.

b- Une sortie moins intéressante pour ces contrats d’épargne retraite

En effet, la rente versée à la sortie est imposée. Tout comme la pension retraite.

Quelles sont les  charges prélevées sur la rente ?

-Abattement de 10%
- CSG 6.6%
-CRDS 0.5%
-Cotisations maladies 1%
-Casa 0.3%

Résultat, à la fin de votre vie, votre rente de début aura tellement été taxée, qu’elle sera moins importante.

5- Aucune garantie du montant de rente

Par exemple, le Perp ne vous assure pas sur le montant de votre rente. Votre rente sera définie par la table de mortalité en vigueur.

6- Faire une étude des offres commerciales avant de choisir

Il faut impérativement faire une étude des contrats d’épargne retraite, pour comparer les frais de souscription.

En moyenne, quelles sont les frais pratiqués ?

Pour un Perp ou un « Madelin » :
- Compter entre 0.3% et 1% de frais de gestion
- Entre 3% et 5%  de frais de versements

Pour la « Préfon » :
- 3.90% de frais de gestion administrative
- 0.49% des encours
- 5% de frais de transfert

Pour le Corem :
- 0.3% sur encours
- 3.5% des cotisations encaissées
- 2% sur la rente brute

Avec retraite.com retrouvez toute l’actualité des produits d’épargne retraite

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour bénéficier de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus et/ou paramétrer vos cookies, cliquez ici