Retraite, divorce, remariage… Quelles conséquences pour la pension de réversion ?

Le remariage et pension de réversion : ce qui change

En cas de décès de l’un des époux, le conjoint survivant a droit à une pension de réversion. Il touche alors une partie de la retraite de son conjoint décédé. Mais cette réversion sera par la suite influencée par l’évolution de la situation matrimoniale de son bénéficiaire. Tour d’horizon des changements susceptibles de se produire en cas de remariage de l’époux survivant.

COMPAREZ LES MEILLEURS PLANS ÉPARGNE RETAITE (PER)

bilanretraite

DÉDUISEZ VOS COTISATIONS RETRAITE GRÂCE AU PER

  • JE COMPARE GRATUITEMENT LES MEILLEURS CONTRATS
  • JE SIMULE MA DÉDUCTION FISCALE
  • J'ANALYSE TOUS LES FRAIS DES CONTRATS
  • JE BÉNÉFICIE DES MEILLEURES PROMOSTIONS
  • JE REÇOIS GRATUITEMENT MON GUIDE PER
JE COMPARE LES PER 

 

 

Le montant de la pension de réversion peut être révisé

Tout d’abord, il convient de noter que le bénéficiaire d’une pension de réversion garde tout ou partie de celle-ci en cas de remariage. Seule exception, si son conjoint disparu était fonctionnaire.

Dans ce cas, même un pacs ou un simple concubinage priverait le conjoint survivant de sa pension de réversion.

S’il se remarie, le montant de la pension de réversion qu’il touche dépendra de sa retraite.

Plusieurs cas de figure peuvent alors se présenter :

  • Au moment du remariage, le bénéficiaire avait déjà commencé à percevoir les retraites auxquels il a droit depuis au moins 3 mois, auquel cas la pension de réversion restera inchangée. C’est également valable s’il n’a droit à aucune retraite.
  • Le recalcul de la réversion est opéré sur la base des revenus du bénéficiaire et ceux de son nouveau conjoint si le premier nommé est âgé de moins de 62 ans ou s’il n’a pas encore touché à sa retraite.
  • Les différents prélèvements effectués sur la réversion peuvent également être impactés par le remariage. Avec son nouveau couple, le bénéficiaire change de régime fiscal, entrainant la révision des taux sur les prélèvements CASA, CRDS ou encore CSG. En fonction du niveau d’imposition du nouveau couple, ce changement de taux de prélèvement peut être profitable ou, au contraire, pénalisant pour le bénéficiaire de la réversion.

Ne pas oublier de se manifester auprès de la caisse de retraite

Le versement de la pension de réversion ne se fait pas de manière automatique. En effet, la caisse de retraite n’est pas en mesure de vérifier en continu l’état de santé de ses pensionnaires et doit donc être tenue au courant du décès pour prendre les dispositions nécessaires concernant la réversion. D’ailleurs, pour y bénéficier, le conjoint survivant doit en faire la demande en bonne et due forme.

À noter que dans le cas où le retraité décédé s’est remarié plusieurs fois, sa pension de réversion sera répartie entre ses anciens conjoints, proportionnellement à la durée de chaque mariage.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Des solutions retraite pour chaque moments de la vie

Toutes nos solutions et simulateurs retraite
Votre compte formation

Compte formation CPF

Découvrez votre budget formation disponible à utiliser avant votre retraite

Découvrir
Mutuelle santé

Mutuelle santé

Comparez et économisez jusqu’à 300 € sur votre mutuelle

Découvrir
Bien vieillir à domicile

Bien vieillir à domicile

Toutes les solutions et équipements pour bien vieillir à son domicile

Découvrir
Prévoyance Obsèques

Prévoyance obsèques

Libérez vos proches du financement de vos
obsèques

Découvrir