avantages et inconvénients de l'assurance dépendance

L’assurance dépendance est un ensemble de garanties qui permettent de faire face aux conséquences financières de la perte d’autonomie quand cela arrive. Il est essentiel de faire le point sur les avantages et inconvénients des contrats d’assurance dépendance avant de souscrire un contrat.

avantages et inconvénients de l'assurance dependance

Pourquoi souscrire un contrat d’assurance dépendance ?

L'assurance dépendance permet de compenser les frais liés à une perte d'autonomie. Les études montrent qu'en cas de dépendance totale, les dépenses s’élèvent en moyenne à 2 300 euros (et bien plus encore dans les grandes villes telles que Paris), que la personne vive dans un établissement spécialisé ou reste chez elle. En moyenne, la dépendance dure 4 ans et 7 mois selon les statistiques de l’AG2R La Mondiale.

L'assurance dépendance permet ainsi de recevoir un supplément de revenus en cas de perte partielle ou totale d'autonomie. Quels que soient les soutiens financiers qu’une personne perçoit, et dans le cas où elle perd son autonomie, une rente mensuelle lui sera versée par l’assurance dépendance.

Le montant de la rente en cas d'accident ou de perte d'autonomie se détermine entre l'assureur et l'assuré à la souscription du contrat. Selon les moyens et les besoins de l’intéressé. Ce dernierdétermine au moment de la souscription le montant de la rente. Ainsi, plus la prime d’assurance sera élévée, plus la rente reçue en cas de perte d'autonomie sera importante. Pour le suivi de l’évolution du coût de la perte d’autonomie (établissements, aide à domicile...) l’assureur réévalue au fil du temps cette rente. De ce fait, les bénéficiaires ne seront pas lésés en termes de pouvoir d’achat.

Bon à savoir :L’APA (Allocation personnalisée d’autonomie) peut être octroyée en fonction du degré de dépendance et des ressources de l'intéressé. En moyenne, l’allocation se monte à 700 euros par mois et en général n’excède pas 1 400 euros par mois. Les conditions d’octroi de cette allocation sont cadrées aux retraités les plus modestes et les plus dépendants.

Les avantages pour une souscription d’une assurance dépendance avant 60 ans

Plus l’intéressé est jeune et plus la cotisation est faible et inversement. En effet, pour l'assureur le risque d'une dépendance est d'autant plus faible que l'assuré est jeune.
Plus la décision est prise tôt, moins sera le risque de refus d’assurance ou de surprime pour raison de santé. Les assureurs enquêtent effectivement sur l’état de santé du nouveau client qui décide de contracter une assurance dépendance.

Le niveau du questionnaire de santé variera d'un assureur à un autre. Il est donc important de se renseigner auprès de plusieurs assureurs afin de déterminer l'assurance dépendance la plus proche de ses besoins. Dans tous les cas, l'assureur est en droit de mener une enquête plus approfondie, dans le cas où ils décèlent un état de santé fragile.

Attention :Un âge limite de souscription est fixé par les contrats même si l’intéressé a un excellent état de santé. Cet âge limite peut être différents selon les contrats (on parle généralement d'un âge limite de souscription d'un contrat entre 70 et 75 ans).

Les inconvénients des contrats d’assurance dépendance

Siouscrire à une assurance dépendance est intéressant pour se couvrir d'une perte d'autonomie, mais possède également quelques contraintes qu'il est important de notifier : 
  • Un tarif plutôt élevé : Les prix sont fixés librement par les compagnies. Ils changent en fonction du niveau de la rente, des garanties offertes (couverture d’une dépendance partielle et totale ou uniquement dépendance totale), des prestations...Si l’intéressé souscrit autour de 60 ans, pour une rente mensuelle d’environ 600 euros, il faut payer entre 40 et 50 euros de cotisation mensuelle.

  • L’assurance à fonds perdu : Dans le cas  où l’assuré ne perd jamais son autonomie, ni lui ni ses héritiers ne reçoivent aucun remboursement. Son système est similaire à celui d’une assurance habitation ou auto qui reverse un capital seulement en cas de catastrophe. Toutefois, quelques contrats qui sont rares versent un capital aux proches de l’assuré au cas où ce dernier ne perd jamais son autonomie.
  • Un engagement à long terme : En principe, la cotisation devrait être payée par l’assuré durant le restant de sa vie, du moins jusqu’à ce qu’une éventuelle perte d’autonomie survienne. Toutes les garanties sont supprimées par certains contrats au cas où l’assuré cesse de cotiser. Ainsi, même s’il a cotisé durant plusieurs années et qu’il perd son autonomie, l’assureur ne lui verse aucun capital si le contrat a été suspendu. Certains contrats sont moins stricts et permettent de recevoir une partie de la rente prévue pourvu que l'assuré ai payé des primes pendant 10 ou 15 ans.

  • La réévaluation des cotisations :La révision des primes s’effectue presque chaque année. Attention donc à la signature du contrat à vérifier les conditions d'augementation des primes et l'incide de référence pris en référence (INSEE par exemple).

  • Un délai d’attente est fixé par les contrats : Un délai et parfois imposé à l'assuré avant qu'il ne puisse bénéficier de son contrat de dépendance. Ce délai est généralement de 1 an et permet à l'assureur de se couvrir en cas de maladie survenue la première année. Une fois que ce délai est écoulé, l’assurance prend en charge la dépendance. Cette précaution est prise par les assureurs pour se protéger des clients qui signent un contrat quand leur état de santé se dégrade. Ce délai d’attente est de 3 ans dans la majorité des contrats, pour les maladies psychiatriques ou neurodégénératives (Alzheimer...). En général, la dépendance est prise en charge 3 mois après la constatation de celle-ci.
Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement
À quel âge prendre votre retraite ?

À quel âge prendre votre retraite ?

Découvrir
Quelle sera votre pension ?

Quelle sera votre pension ?

Calculer
Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Quelles sont les solutions retraite préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Assurance vie, Perp, Préfon, Madelin... Trouvez vos solutions retraite en 3mn

calculez votre retraite