Préparer sa retraite à 30 ans

Commencer à épargner dès 30 ans pour préparer la retraite est totalement cohérent dans la mesure où l’épargnant dispose d’une longue période pour se constituer un revenu complémentaire confortable. A 30 ans d’ailleurs, les actifs ont à leur disposition un grand nombre de placements pour faire fructifier leur épargne.

 

Commencer à préparer la retraite dès 30 ans

Au tout début d’une carrière professionnelle, la préparation de la retraite est rarement une priorité pour les jeunes actifs. Ils pensent en effet qu’ils ont largement le temps pour y penser. Pourtant, commencer à épargner dès que possible (dans l’idéal dès 34 ans) demande un faible effort d’épargne puisque l’épargnant a plusieurs années devant lui pour constituer le capital visé. Il faut tout de même souligner que le niveau de vie médian en France (1 771 euros en 2018) ne permet pas à beaucoup d’actifs de mettre une certaine somme d’argent de côté. La baisse de revenu occasionnée par le passage à la retraite est très conséquente, les Français en ont conscience. Un actif sur deux déclare de ce fait épargner en prévision de cette perte de revenu à la retraite. Toutefois, les épargnants réguliers ne représentent que 25 % de ces actifs.

71 % des Français et 80 % des moins de 35 ans sont inquiets concernant la perte de pouvoir d’achat une fois à la retraite. Cette crainte est légitime puisque la pension de retraite nette moyenne ne représentait en 2016 que 65 % du revenu d’activité net moyen. Il faut également considérer l’augmentation de certaines charges liées à l’évolution de l’âge (assurance maladie, médicaments, etc.). De nombreux dispositifs d’épargne existent justement pour que les Français puissent combler cette baisse de revenu qui accompagne le départ à la retraite. En commençant tôt (dès 30 ans, voire 25 ans), les épargnants peuvent opter pour les placements dynamiques. Le choix du bon investissement dépend également de la capacité d’épargne mensuelle de la personne et du niveau de risque auquel elle est prête à s’exposer.

Les livrets d’épargne pour une épargne retraite flexible

Il existe sur le marché des placements sans risque tels que les livrets d’épargne si l’épargnant veut sécuriser son capital. Cette garantie en capital implique par contre un rendement net faible, voire négatif après inflation.

Les livrets règlementés

  DEPÔT MINIMUM PLAFOND DE VERSEMENT TAUX BRUT TAUX NET FISCALITÉ

LIVRET A

1,50€ 22 950 € 0,50% 0,50% Exonération totale
LDDS 15€ 12 000 € 0,50 % 0,50 % Exonération totale
LEP 30 € 7 700 € 1 % 1 % Exonération totale
LIVRET JEUNE 15 € 1 600 € 0,5 % Min 0,5 % Min Exonération totale
CEL  (<01/01/2018) 300 € 15 300 € 0,50 % 0,41 % Prélèvements sociaux
CEL (>01/01/2018) 300 € 15 300 € 0,25 % 0,175 % Flax tax ou IR sur les gains
PEL  (<01/01/2018) 225 € 61 200 € 1 % 0,83 % Moins de 12 ans : Prélèvement sociaux 
12 ans et plus : Flat Tax ou IR
PEL (>01/01/2018) 225 € 61 200 € 1 % 0,70 % Moins de 12 ans : Prélèvement sociaux 
12 ans et plus : Flat Tax ou IR
 

Les livrets bancaires

Les Livrets bancaires sont des supports proposés par les banques qui, contrairement aux livrets règlementés, sont soumis à l’impôt et aux prélèvements sociaux. Chaque établissement fixe le taux de rémunération de son livret.
Pour attirer les épargnants, les banques proposent souvent des offres promotionnelles qui se traduisent par un taux boosté sur une période donnée ou encore une prime de bienvenue à l’ouverture. À l’expiration de l’offre promotionnelle, le taux de base du livret entre en application, un taux hors promotion assez bas en général. Par ailleurs, les plafonds de versement des livrets bancaires sont largement plus importants que ceux des livrets règlementés.
Un livret (règlementé ou bancaire) a également l’avantage d’être liquide, c’est-à-dire que l’épargnant peut disposer de son argent à tout moment sans aucune pénalité.

L’immobilier

Acquérir à 30 ans une résidence principale est clairement le moyen le plus efficace de préparer sa retraite. En effet, finir de rembourser un logement avant la cessation d’activité signifie que l’épargnant n’aura plus de loyer ni de mensualité à payer une fois à la retraite.
Malheureusement, le coût élevé de cette opération est souvent un frein pour les jeunes actifs puisque dans une ville comme Paris par exemple, la mensualité est plus que conséquente alors que la superficie est réduite. D’ailleurs, le nombre de primo-accédants de moins de 35 ans diminue d’année en année parce que nombreux sont ceux qui n’arrivent pas à obtenir un financement.

Avant d’envisager l’achat d’une résidence principale par contre, un trentenaire peut investir dans un parking, une boutique ou un studio meublé. Un emprunt peut financer l’acquisition du bien dont le coût est en général abordable. Le taux de rémunération annuel de ce type de placement est élevé.

Plan d’épargne en actions (PEA)

Le caractère imprévisible des marchés financiers effraie les épargnants, réticents à investir en Bourse. Pourtant, les trentenaires qui souhaitent investir pour leur retraite ont beaucoup à y gagner puisqu’un placement en actions à long terme est largement plus rentable que les dispositifs plus sécurisés tels que l’assurance-vie, l’immobilier ou encore les livrets d’épargne.
Pour investir dans des valeurs boursières, un épargnant peut ouvrir un PEA dont le plafond de versement est fixé à 150 000 euros. Pour profiter pleinement des avantages fiscaux du PEA, aucun retrait ne doit être fait avant 5 ans. Au bout de 5 ans de détention en effet, les gains et les dividendes générés par le placement sont soumis aux prélèvements sociaux, mais exonérés d’impôt. Après 8 ans, le capital constitué sur un PEA peut être converti en une rente viagère (défiscalisée, mais assujettie aux prélèvements sociaux).

Il faut préciser par contre qu’en raison du risque encouru par le capital d’un PEA, il est important d’envisager à côté un placement sécurisé pour plus de précautions. Pour un risque plus calculé en revanche, l’épargnant se doit de diversifier son PEA. C’est-à-dire qu’il doit répartir ses investissements sur différents types de valeurs, différentes zones géographiques, différents secteurs d’activité, etc.

Les produits d'épargne retraite

Jusqu'en 2020, de nombreux produits d’épargne retraite étaient disponibles pour les actifs qui souhaitaient préparer leur retraite (PERCO, PERP, Contrat Madelin, …). Ces dispositifs présentaient toutefois quelques inconvénients (capital bloqué jusqu’à la retraite, peu d’options de sortie, règlementation complexe, etc.). Certes, ils bénéficiaient d’une bonne fiscalité puisque les versements réalisés étaient déduits de l’impôt sur revenu jusqu’à une certaine limite. 

Grâce à la loi Pacte, les produits d’épargne retraite sont désormais plus attrayants : règlementation plus souple, transférabilité ou encore sortie en capital...

Assurance-vie

L’assurance vie est un placement à long terme dont la fiscalité dépend largement de la durée de détention du contrat. Au bout de 8 ans de détention, un contrat bénéficie d’une fiscalité avantageuse puisqu’au moment du déblocage des fonds, un abattement de 4 600 euros (pour une personne seule) ou de 9 200 euros (pour un couple) est appliqué avant une imposition à 7,5 %.

L’assurance vie en euros offre aux assurés une garantie totale en capital. Toutefois, le taux de rendement des fonds en euros ces dernières années n’a pas cessé de baisser. Si l’objectif de l’épargnant est la performance, il faut dynamiser l’investissement en diversifiant les supports. Le risque lié aux unités de compte ne devrait pas freiner les jeunes trentenaires dont l’horizon porte jusqu’à la retraite. Ces supports d’investissement offrent en effet de meilleurs rendements sur le long terme.

VOTRE BILAN RETRAITE COMPLET ET GRATUIT

bilanretraite

Vous souhaitez savoir où vous en êtes avec votre retraite ?

  • Âge de votre retraite
  • Montant de votre retraite
  • Podium des meilleures solutions retraite
  • Comparateur des meilleures offres du marché
Simulez gratuitement en 3 minutes

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés