Les avantages fiscaux pour aider vos parents

Aider les parents et payer moins d’impôt
Ce serait faire d’une pierre deux coups : aider les parents, soit en les hébergeant gratuitement, soit en leur versant une somme d’argent ou encore en payant leur séjour en Ehpad, et bénéficier en retour d’un avantage fiscal considérable. Cela dit, la déduction fiscale résultant d’une telle opération est soumise à plusieurs conditions.

Des règles à respecter

Aider financièrement les parents est un acte tout à fait ordinaire. Mais dès lors que cette aide est mise en avant afin de bénéficier d’une réduction d’impôts, l’administration fiscale émet des réserves et pose ses conditions.

Tout d’abord, le contribuable qui souhaite bénéficier d’une déduction d’impôt doit justifier d’une situation financière lui permettant de subvenir aux besoins de ses parents en plus des siens.

Ensuite, il est tenu de garder une trace écrite des versements qu’il a faits à ses parents (pièces justificatives). Il doit aussi être clairement établi que les parents ne sont pas en mesure de combler leurs besoins par leurs propres moyens.
Enfin, les aides versées doivent figurer dans la déclaration de revenus des parents.

D’autres cas de figure

L’aide accordée aux parents peut également se manifester de manière indirecte, c’est-à-dire que l’enfant ne donne pas directement l’argent. Les avantages fiscaux dépendent alors de la nature de l’aide :

  • Si les parents sont confiés à une Ehpad et que l’enfant prend en charge tout ou partie des frais d’hébergement, les sommes dépensées sont déductibles de ses revenus imposables et il n’est pas nécessaire de les mentionner dans la déclaration de revenus des parents.
  • Si l’enfant héberge ses parents chez lui sans leur réclamer de loyer, toutes les dépenses liées à cet accueil sont assimilables à la pension alimentaire. Mais là encore, il faudra produire des pièces justificatives pour que les dépenses puissent être déduites des revenus imposables.
  • En cas d’absence de justification, l’enfant pourra quand même espérer une déduction forfaitaire sur les dépenses liées à l’alimentation et à l’hébergement en lui-même. La déduction n’est pas accordée si les parents touchent une retraite. Il faut que leur unique source de revenus soit l’allocation de solidarité aux personnes âgées.
  • Autre cas de figure, le recours à l’aide à domicile peut aussi donner lieu à une déduction d’impôt si le service est assimilé à une pension alimentaire.
Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Des solutions retraite pour chaque moments de la vie

Toutes nos solutions et simulateurs retraite
Votre compte formation

Compte formation CPF

Découvrez votre budget formation disponible à utiliser avant votre retraite

Découvrir
Mutuelle santé

Mutuelle santé

Comparez et économisez jusqu’à 300 € sur votre mutuelle

Découvrir
Bien vieillir à domicile

Bien vieillir à domicile

Toutes les solutions et équipements pour bien vieillir à son domicile

Découvrir
Prévoyance Obsèques

Prévoyance obsèques

Libérez vos proches du financement de vos
obsèques

Découvrir