Calcul retraite des coiffeurs

Le coiffeur est un professionnel qui travaille souvent pour son propre compte, mais certains d’entre eux sont salariés dans des instituts de beauté ou de grands établissements. Le mode de calcul de la retraite du coiffeur dépend de son statut.

calcul retraite coiffeur

Calcul de la retraite des coiffeurs salariés

Les coiffeurs salariés sont affiliés au régime général : ils cotisent auprès de la Caisse nationale d’assurance vieillesse pour se constituer une retraite de base et auprès de l’Arrco et l’Agirc (cadres) pour disposer d’une retraite complémentaire.

La retraite de base des coiffeurs salariés

Lorsqu’un coiffeur est recruté en tant que salarié dans un établissement, tous ses salaires soumis à cotisations sont enregistrés sur un compte. Dans le régime général, il suffit d’un trimestre de cotisation pour acquérir des droits à pensions, mais l’assuré percevra une pension proportionnelle à la durée de cotisation.

Voici la formule de calcul de la retraite de base des coiffeurs salariés :

Pension de base = Revenu Annuel Moyen x Taux applicable x (Durée d’assurance/ Durée de référence)

Le revenu annuel moyen se calcule à partir des 25 meilleures années de salaires bruts dans la limite du plafond annuel de la Sécurité sociale de l’année de la demande de liquidation des droits. Si la durée de cotisation est inférieure à 25 ans, toutes les années travaillées sont prises en compte dans le calcul du revenu annuel moyen.

Le taux applicable au calcul de la pension de base dépend de la durée de cotisation : lorsque l’assuré dispose du nombre de trimestres requis pour liquider ses droits à la retraite à taux plein, il bénéficie du taux maximal qui est de 50 % du salaire de base. Pour connaitre l’âge légal de départ, le nombre de trimestres requis pour partir à taux plein et l’âge du taux plein, consultez le tableau ci-dessous :

Année de naissanceNombre de trimestres requisAge légal de départAge du taux plein
1952 164 60 ans et 8 mois 65 ans et 8 mois
1953 165 61 ans 66 ans
1954 165 61 ans et 4 mois 66 ans et 4 mois
1955 166 61 ans et 8 mois 66 ans et 8 mois
1956 166 62 ans 67 ans
1957 166 62 ans 67 ans
1958 167 62 ans 67 ans
1959 167 62 ans 67 ans
1960 167 62 ans 67 ans
1961 168 62 ans 67 ans
1962 168 62 ans 67 ans
1963 168 62 ans 67 ans
1964 169 62 ans 67 ans
1965 169 62 ans 67 ans
1966 169 62 ans 67 ans
1967 170 62 ans 67 ans
1968 170 62 ans 67 ans
1969 170 62 ans 67 ans
1970 171 62 ans 67 ans
1971 171 62 ans 67 ans
1972 171 62 ans 67 ans
1973 172 62 ans 67 ans

Lorsque le nombre de trimestres acquis n’est pas suffisant pour toucher une retraite à taux plein, l’assuré doit attendre l’âge légal du taux plein, sinon, sa pension sera minorée. La décote ou le coefficient de minorations applicable par trimestre manquant varie en fonction de l’année de naissance du coiffeur salarié : il est de 0,6875 pour la génération 1952 et de 0,625 pour les personnes qui sont nées à partir de 1953. Il faut noter qu’il existe aussi un taux de liquidation minimal prévu par la loi : il est de 36,25 % pour les salariés nés en 1952 et de 37,5 % pour ceux qui sont nés après 1952.

En revanche, s’il décide de travailler au-delà de l’âge légal de départ et qu’il dispose déjà du nombre de trimestres requis, il bénéficie d’une majoration : le taux de majoration par trimestres supplémentaires est égal à 1,25 % depuis 2009.

La retraite complémentaire des coiffeurs salariés

Le salarié coiffeur verse des cotisations auprès de l’Arrco et s’il est cadre il cotise parallèlement auprès de l’Agirc. Les cotisations permettent d’acquérir des points de retraite. Au moment du départ en retraite, la pension complémentaire est calculée en appliquant la formule suivante :

Retraite complémentaire = Nombre de points cumulés x Valeur annuelle du point

Le nombre de points cumulés dépend du montant des cotisations versées. La valeur annuelle du point est régulièrement mise à jour par les partenaires sociaux en charge de la gestion du régime des retraites complémentaires. Les valeurs des points en 2020 sont de :

  • Point Arrco = 1,2714 euros ;
  • Point Agirc = 0,4352 euro.

La retraite complémentaire des coiffeurs salariés est liquidée au même moment que leur pension de base.

Le calcul de la retraite des coiffeurs artisans

Les coiffeurs artisans cotisent auprès du Régime social des Indépendants (RSI) depuis le 1er juillet 2006. Depuis 1973, les artisans peuvent prétendre à une retraite de base comparable à celle des salariés. Depuis 2013, ils disposent également d’un régime complémentaire obligatoire.

La retraite de base des coiffeurs artisans

Le mode de calcul de la pension de base des coiffeurs artisans varie en fonction de la période pendant laquelle ils ont travaillé :

 a) Lorsque l’assuré a travaillé en tant que coiffeur artisan à partir de 1973, il doit appliquer la formule suivante pour trouver le montant de sa retraite de base :

Pension de base = Revenu annuel moyen de base x Taux x (Nombre de trimestres acquis / Nombre de trimestres requis)

Le revenu annuel moyen est calculé sur la base des 25 meilleures années de salaires et le taux maximal de liquidation est de 50 %. Les assurés qui disposent du nombre de trimestres requis pour liquider leurs droits à taux plein, les artisans qui ont dû interrompre leurs activités pour prendre soin d’un proche dépendant ou handicapé, les parents d’enfants handicapés et les assurés handicapés peuvent également partir avec une retraite à taux plein dès l’âge légal de départ à la retraite s’ils remplissent certaines conditions.

Pour ceux qui ne remplissent pas les conditions requises pour profiter d’une retraite de base à taux plein, un coefficient de minoration est appliqué à sa pension : un abattement 0,625 point (pour les assurés nés après 1952) par trimestre manquant est appliqué au taux de 50 %.

En revanche, si l’assuré a cotisé des trimestres supplémentaires au-delà de l'âge légal de la retraite, il bénéficie d’une majoration (ou surcote) de 1,25 % par trimestre supplémentaire. 

 b) Pour les activités réalisées avant 1973, les coiffeurs artisans ont cotisé pour une retraite de base en point. Pour trouver le montant de leur pension, il faut appliquer la formule suivante :

Pension de base = Valeur du point au moment de la retraite x Nombre de points acquis

Il faut savoir que la valeur du point est fixée tous les ans par le conseil d’administration de la Caisse nationale du RSI. Si l’assuré n’a pas atteint le nombre de trimestres requis pour liquider sa pension à taux plein, un coefficient de minoration est également applicable au montant total trouvé à l’issu du calcul.

La retraite complémentaire des coiffeurs artisans

Depuis 1979, les artisans doivent cotiser auprès d’un régime complémentaire obligatoire. Depuis 2013, ils partagent leur régime complémentaire avec les commerçants et les industriels. Lorsque le coiffeur verse des cotisations auprès du RSI, il acquiert des points retraite.

Les mères de trois enfants qui bénéficient d’une majoration sur leur retraite de base gagnent 128 points supplémentaires pour leur retraite complémentaire. Des points gratuits peuvent être accordés dans le cadre d’une reconstitution de carrière au titre des périodes écoulées avant la mise en place du régime.

Les coiffeurs artisans qui ont cotisé au moins un trimestre auprès du régime complémentaire peuvent obtenir pour chaque année d’activité le même nombre de points que la moyenne annuelle des points acquis à travers les cotisations obligatoires versées de 1973 à 1979.

La retraite complémentaire doit être liquidée au même moment que la retraite de base, ainsi, l’assuré doit attendre l’âge légal de départ en retraite (60 ans à 62 ans en fonction de sa date de naissance) pour faire sa demande auprès de sa caisse de retraite.

Pour trouver le montant de sa retraite complémentaire, il suffit d’appliquer la formule suivante :

Retraite complémentaire = nombre de points acquis x Valeur annuel du point

La valeur annuelle du point varie en fonction du moment auquel le point a été acquis et en fonction de la date de liquidation des droits à la retraite. Plusieurs valeurs de points pour les différentes périodes suivantes sont définies chaque année : les périodes d’activité d’avant 1979, les périodes comprises entre 1979 et 1996 (deux valeurs de points : avant 2008 et à compter du 1er janvier 2008) ; les périodes d’activité allant de 1997 à 2009. Si le coiffeur a travaillé à des périodes différentes, la formule précitée est appliquée à chaque période et les résultats sont additionnés pour trouver le montant total de sa pension complémentaire.

Les coiffeurs artisans ont la possibilité de se constituer une retraite complémentaire en s’affiliant à l’ARIA (Assurance Retraite Individuelle des Artisans). Il faut noter que l’adhésion à cette caisse est facultative, mais elle permet de percevoir des revenus sous forme de rentes viagères.

Document sans nom

Se constituer une épargne retraite avec le PER Collectif

  • Artisans

  • Commerçants

  • Professions Libérales

  • Chefs d’entreprise

Se constituer une épargne retraite avec le PER Collectif

Savez-vous que vous pouvez vous créer un capital pour votre retraite tout en optimisant votre fiscalité grâce au PER collectif ?

  • Optimisez la fiscalité de votre entreprise
  • Augmentez votre patrimoine pour la retraite
  • Protégez et fidélisez vos collaborateur

Comprendre tous les avantages du PER collectif en 2 minutes

Exemple de capital disponible pour votre retraite avec le PER Collectif

Versement volontaire 2194 €
Taux abondement 300%
Abondement 6582€
Abondement net (abondement brut - CSG CRDS 9.7%) 5944 €
Capital épargné par an 8138 €
Hypothèse nombre d’années jusqu’à la retraite 20 ans
Hypothèse du taux de rendement moyen 3%
Capital à la retraite 225 231 €

Ainsi, en versant 2194€/an pendant 20 ans sur votre PER Collectif, avec une contribution de l’entreprise de 300% à 6582€, chaque salarié de l’entreprise pourra se constituer une épargne allant jusqu’à 224 231€ pour sa retraite.


Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés