Quand commencer à préparer la retraite avec un PER ?

Le PER est un produit d’épargne conçu pour préparer la retraite. En fonction de sa situation et de ses attentes, l’épargnant détermine le moment idéal pour souscrire un tel dispositif.

quand epargner sur un PER

Plan d’épargne retraite (PER), à quel moment souscrire ?

Il n’y a pas d’âge limite pour commencer à préparer la retraite, certains s’y mettent d’ailleurs assez tôt pour être sûrs d’épargner assez pour une retraite paisible. Spécialement conçu pour prévoir un supplément de revenu après la vie active, le plan d’épargne retraite (PER) vient remplacer les produits tels que le PERP, le Préfon, le PERCO ou encore la retraite Madelin. Cette offre unique pour l’épargne retraite reste un produit « tunnel », mais elle propose un fonctionnement plus simple et plus d’options. Est-il pertinent d’ouvrir un PER en étant mineur ou à des dizaines d’années de la retraite ?

 

COMPAREZ LES MEILLEURS PLANS ÉPARGNE RETAITE (PER)

bilanretraite

DÉDUISEZ VOS COTISATIONS RETRAITE GRÂCE AU PER

  • JE COMPARE GRATUITEMENT LES MEILLEURS CONTRATS
  • JE SIMULE MA DÉDUCTION FISCALE
  • J'ANALYSE TOUS LES FRAIS DES CONTRATS
  • JE BÉNÉFICIE DES MEILLEURES PROMOSTIONS
  • JE REÇOIS GRATUITEMENT MON GUIDE PER
JE COMPARE LES PER 

Avantages et inconvénients de souscrire un PER trop tôt

Le PER est un contrat d’épargne à long terme dont l’objectif est de permettre à un contractant de disposer d’un supplément de revenu une fois à la retraite. Durant la phase d’épargne, les sommes versées ne peuvent pas être retirées. C’est-à-dire qu’elles restent bloquées jusqu’au moment du départ à la retraite, d’où l’appellation de produit « tunnel ». En ouvrant un PER à 20 ans, l’épargnant consent donc à l’alimenter durant plus de 40 ans sans pouvoir disposer du capital sauf exception. A préciser qu’en cas d’accident de la vie, le déblocage anticipé de l’épargne et possible. Le PER propose même la récupération du capital avant la retraite pour l’achat d’une résidence principale. Actuellement, l’âge légal de départ à la retraite est de 62 ans. Ce seuil peut cependant augmenter progressivement selon les générations.

En cas de coup dur, l’épargnant peut suspendre les versements puisqu’ils ne sont pas obligatoires. Il ne peut cependant pas clôturer son contrat puisque les seuls dénouements possibles dans le cas d’un PER sont le passage à la retraite et un déblocage anticipé pour une des raisons citées précédemment. Pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de souscrire deux contrats d’épargne, un PER n’est pas le meilleur choix puisqu’en cas d’imprévus, aucun retrait n’est possible. Pour cette raison, bon nombre d’épargnants privilégient l’assurance-vie.

Sur le plan fiscal, le PER propose une déduction fiscale au titre des versements effectués dans la limite d’un plafond préétabli. A la sortie, ces versements ayant fait l’objet d’une déduction fiscale à l’entrée sont imposables (barème progressif de l’impôt sur le revenu). Si l’épargnant renonce à cette déductibilité à l’entrée, il bénéficiera d’une défiscalisation à la sortie. Un jeune actif qui souhaite se constituer un apport personnel pour l’acquisition d’une résidence principale doit peser le pour et le contre avant d’opter pour un PER. Il n’est pas à exclure que la tranche marginale d’imposition à l’ouverture du plan ne soit plus la même que celle appliquée au moment du déblocage des fonds. Si l’objectif est de capitaliser pour un jour acquérir une résidence principale, il existe sur le marché des dispositifs plus adaptés, moins onéreux en frais avec un capital défiscalisé à la sortie.

comparez les meilleurs PER - comparatif des PER

Avantages et inconvénients de souscrire un PER sur le tard

Ouvrir un PER à quelques années seulement de la retraite va demander au contractant un effort d’épargne plus important suivant le montant qu’il veut atteindre pour un supplément de revenu à la retraite. A 15 ou 10 ans de la retraite cependant, l’épargnant a une meilleure vision de sa situation financière une fois à la retraite lui permettant de savoir le montant du capital ou de la rente qu’il veut atteindre avec son PER. Par ailleurs, l’évolution de la situation financière de l’épargnant fait également évoluer son taux d’imposition.

Se trouvant dans une tranche plus élevée que celle au début de sa carrière, l’épargnant peut mieux apprécier l’avantage fiscal de son PER. En effet, l’économie d’impôt que procure la déduction fiscale au titre des versements est à hauteur de son taux marginal d’imposition. C’est-à-dire que plus la tranche marginale d’imposition est haute et plus l’économie d’impôt est importante. A noter qu’il est fort probable que ce taux d’imposition diminue au moment de la retraite puisque les revenus de l’épargnant baissent. La fiscalisation du capital ou de la rente au dénouement du contrat n’efface donc pas l’économie d’impôt engrangée durant la phase d’épargne.

 

Salariés, indépendants, fonctionnaires,
faites votre bilan retraite complet gratuitement

À quel âge prendre
votre retraite ?

Découvrir

Quelle sera
votre pension ?

Calculer

Quelles sont les
solutions retraite
préconisées ?

Comparer
100% gratuit
 

Vous recherchez un prestataire pour vous ou un parent ?

  • Aménager mon logement
  • Solutions d’hébergement
  • Aide à domicile
  • etc...
Découvrir tous les services proposés