Février 2022

Réforme des retraites, les Français inquiets

Le PER, solution de refuge face à une réforme des retraites jugée défavorable

Avec le papy-boom et les problèmes économiques que le pays connaît actuellement, le système de retraite tel qu’on le connaît bas de l’aile et nécessite une réforme. Les Français le savent bien. Cependant, ils restent divisés quant aux solutions pour y remédier.

Ainsi, si près de trois quarts d’entre eux sont favorables à une réforme des retraites, ils sont plus de la moitié (60 %) à désapprouver la réforme telle qu’elle est proposée pour le moment.

Quelles solutions reste-t-il alors ?

COMPAREZ LES MEILLEURS PLANS ÉPARGNE RETAITE (PER)

bilanretraite

DÉDUISEZ VOS COTISATIONS RETRAITE GRÂCE AU PER

  • JE COMPARE GRATUITEMENT LES MEILLEURS CONTRATS
  • JE SIMULE MA DÉDUCTION FISCALE
  • J'ANALYSE TOUS LES FRAIS DES CONTRATS
  • JE BÉNÉFICIE DES MEILLEURES PROMOSTIONS
  • JE REÇOIS GRATUITEMENT MON GUIDE PER
JE COMPARE LES PER 

 

 

 Des dissensions au sujet des solutions envisageables

Le recul de l’âge de départ à la retraite tant prôné par le gouvernement est évidemment rejeté par une bonne partie de la population (60 %). À la place, près de la moitié des Français suggèrent l’augmentation des cotisations ou le recours aux fonds de pension.

Si l’on se focalise sur les Français encore en activité, les avis sont divisés. Alors que la moitié des actifs seraient favorables à une augmentation des cotisations, un peu moins de la moitié d’entre eux (47 %) seraient prêts à envisager la souscription à un fonds de pension.

Les seules solutions sur lesquelles la population aurait tendance à se rejoindre restent la fin des régimes spéciaux. 69 % des Français plébisciteraient cette mesure et près de 3/4 de la population seraient prêts à accepter un rapprochement entre les régimes privés et le régime public.

 Le PER comme solution de refuge

En attendant, face à l’incertitude quant à l’avenir de leur retraite, les Français sont de plus en plus nombreux à souscrire un Plan d’Épargne Retraite.

Ce nouveau produit d’épargne qui a été introduit par la loi Pacte en 2019 dans le but de simplifier les systèmes précédents présente de nombreux avantages, notamment en matière de fiscalité et d’options de sortie.

En effet, contrairement aux solutions d’épargne précédentes, le PER permet de choisir une sortie en capital ou une sortie en rente viagère.

De plus, non seulement les versements sur le Plan d’Épargne Retraite peuvent être déductibles de la base imposable, mais surtout les capitaux sont totalement exonérés de prélèvements sociaux lors d’un dénouement du contrat pour décès.

Les SCPI toujours en progression en 2021

Dans l’ensemble, les SCPI se portent bien

Le marché des SCPI a continué à bien se porter en 2021 malgré la crise sanitaire et ses conséquences sur l’économie. Leur rendement moyen qui était déjà de 4,18 % en 2020 est passé à 4,31 % en 2021. Ce qui confirme l’engouement des épargnants français pour ce placement immobilier.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

 Des disparités selon les secteurs d’activité

Si les SCPI diversifiées sont toujours les plus rentables avec un taux de distribution sur valeur de marché (TDVM) moyen de 4,68 %, les professionnels notent une légère progression des SCPI de bureaux avec un rendement de 4,19 % en 2021, contre 4 % en 2020 malgré la crise sanitaire. Bien qu’en dessous de la moyenne, ils restent donc relativement intéressants.

La surprise vient surtout des SCPI de commerces qui avaient été lourdement impactées par la crise en 2020. Grâce aux mesures d’allègement des restrictions sanitaires en 2021, elles ont pu atteindre un taux de rendement moyen de 4,38 % la même année, soit une très belle progression par rapport à 2020, année pour laquelle le taux de rendement moyen était de 4 %.

Pour les SCPI spécialisées, les différences sont considérables avec des rendements moyens qui sont passés de 2,84 % à 6 % selon les secteurs d’activité.

Ce sont les SCPI spécialisées dans le résidentiel et la logistique qui ont tiré leur épingle du jeu avec un TDVM moyen de 6 %. Les SCPI spécialisées dans la santé s’en sortent également très bien avec un TDVM moyen de 5 %.

Le TDVM moyen le plus bas est évidemment celui réalisé par les SCPI spécialisées dans l’hôtellerie qui ont encore subi de plein fouet les conséquences des mesures sanitaires résultant de la crise sanitaire.

 Un nouvel engouement des épargnants pour les SCPI

Si la collecte 2021 reste bien inférieure à celle de 2019 avec respectivement 6,9 milliards d’euros contre 7,9 milliards d’euros, elle est repartie à la hausse avec une progression de +17 % par rapport à 2020.

La raison de cet engouement est simple. Face aux actifs peu rémunérateurs et à l’instabilité de la finance, les SCPI représentent un placement refuge.

Les 3 meilleurs SCPI sélectionnées par Retraite.com

Distributeur Support Minimum
à l'ouverture

TDVM 
2021

En savoir +  Demande de documentation
logo corum epargne Patrimoine diversifié dans
13 pays de la zone Euro
Corum Origin
1090 €
7,03%
voir l'offre demande documentation 200
logo corum epargne Immeubles de bureaux Corum XL
237 €
5,84%
voir l'offre demande documentation 200
logo primonial scpi 2 Immobilier France Primopierre
208 €
4,77% voir l'offre demande documentation 200

 

 

ING quitte la France : Quelles alternatives si vous êtes Client ?

Départ D’ING, quelle banque choisir ?

Si vous êtes client d’ING, vous n’êtes pas sans savoir que votre banque va quitter le marché français après 20 ans de bons et loyaux services. Vous vous demandez peut-être quelle banque en ligne choisir en remplacement.

Après analyse des différentes offres, nous préconisons de rester dans une banque en ligne. Notre avis penche sur Fortuneo qui possède une gamme complète à des tarifs parmi les moins chers du marché sans condition de revenus.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Fortuneo : La banque la moins chère du marché ex-aequo avec Boursorama

Souhaitant s’adresser à toutes les classes d’âge et à tous les profils, Fortuneo a cherché à faire payer le juste prix à tout le monde. Pour cela, elle propose trois profils aux tarifs les plus bas du marché et une carte bancaire MasterCard gratuite et sans condition de revenus.

Comparatif Fortuneo vs ING :

  • le profil « classique » ne coûte que 2,78 €/an alors que le profil « classique » d’ING est facturé à 10 €/an ;
  • quant aux profils « premium » et « jeune de moins de 25 ans », ils sont exemptés de frais chez Fortuneo. Du côté d’ING, des frais annuels de 24,98 € s’appliquent pour le profil « premium » et de 17,50 € pour le profil jeune.

Une gamme complète de cartes bancaires

Outre Fosfo, sa MasterCard gratuite sans conditions de revenus, Fortuneo propose :

  • une Gold MasterCard également gratuite même si elle est sous conditions de revenus avec une offre de bienvenue de 80 € qui fonctionne sur le réseau de paiement français CB ;
  • une MasterCard World Elite avec des plafonds de paiement élevés et un service de conciergerie ;
  • un service de cartes virtuelles qui permet de sécuriser les paiements en ligne.

Et, cadeau non négligeable, les paiements et retraits sont sans frais en France et à l’étranger avec les trois cartes Fortuneo.

Les 5 meilleurs contrats d'assurance vie sélectionnés par Retraite.com

Courtier/Contrat Performances 
2021 *
Promo à
l'ouverture
Demande de
documentation
logo yomoni 2 3,70% à 22,70%
selon le profil
de risques
350 € offerts
à l'ouverture
En savoir plus
logo garance assurance vie 150x45 2,75%
100% sécurisé
en fonds Euros
RDV gratuit avec
un expert retraite
En savoir plus
1200px Fortuneo 2 1.80%  150€ offerts * En savoir plus
logo sicavonline 1,25% à 1,61%  Jusqu'à 200€ 
offerts*
En savoir plus
logo placement direct 2 1,00% à 2,70%  Jusqu'à 400€
offerts*
En savoir plus
  • * Offres sous conditions à valider sur la page de l'assureur / courtier

Une des meilleures assurances vie en ligne

Sans frais d’adhésion, l’assurance vie Fortuneo vie propose des versements en gestion simple et en mandat parmi les plus compétitifs avec des tarifs concurrentiels et des rendements performants. La performance du contrat d'assurance vie Suravenir Opportunité à été de 1,80% en 2021 avec des frais de versements gratuits. Parallèlement, Fortuneo propose toute la gamme de placements qu’une banque peut offrir avec des frais de courtage et des tarifs parmi les plus bas.

Des crédits à « taux canons »

Enfin, Fortuneo propose des crédits immobiliers à taux intéressants et parmi les meilleurs crédits à la consommation grâce à son partenariat avec Younited Crédit, la première plateforme de crédit française.

À quelle date sont versées les pensions de retraite ?

Dates de versement des retraites en 2022

En matière de versement des pensions de retraite, tout le monde n’est pas logé à la même enseigne. En effet, selon le régime dont le senior dépend, la date à laquelle est versé le paiement va être différente.

Sans pouvoir détailler le calendrier 2022 de versement des 42 organismes français de retraite obligatoire, en voici les grandes lignes.Versement à terme « à échoir » et versement à terme « échu »

En premier lieu, il faut faire la distinction entre :

  • les caisses de retraite qui versent les pensions à terme « à échoir », c’est-à-dire en début de chaque mois pour lequel la pension est due comme le fait l’Agirc-Arrco ;
  • et celles qui versent les pensions à terme « échu », c’est-à-dire à la fin de la période pour laquelle elles sont dues ou au début du mois suivant à l’instar de l’Assurance retraite.

Versement en début ou en fin de mois

Ainsi, si certaines caisses de retraite versent les pensions en début de mois, d’autres procèdent au paiement en fin de mois.

C’est le cas notamment :

  • de la Caisse Nationale des Retraites des Agents des Collectivités Locales (CNRACL) dont dépendent les fonctionnaires territoriaux et les fonctionnaires hospitaliers qui sert ses pensions du 24 au 29 de chaque mois ;
  • et du Fonds Spécial des Pensions des Ouvriers des Établissements Industriel de l’État (FSPOIEIE), dont dépendent les ouvriers professionnels, techniciens et chefs d’équipe du ministère de la Défense et de l’Intérieur, de la DGAC, de Naval Group et Nexter qui sert ses pensions du 27 au 29 de chaque mois.

 Le cas des jours non ouvrables

Il faut aussi compter sur les jours non ouvrables qui peuvent décaler les dates de versement. Ainsi, les versements de l’Agirc-Arrco pour 2022 se feront le 1er jour des mois de février, mars, avril, juin, juillet, août, septembre et décembre, le 2e jour des mois de mai et novembre et le 3e jour du mois de janvier.

 Délai d’inscription

Enfin, selon les banques, les délais d’inscription sur le compte sont variables. Ce qui va encore pouvoir décaler le temps de virement de 1 à 3 jours en fonction de l’établissement bancaire.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Livret A, LDD, CEL... nouveaux taux d’intérêt depuis le 1er février

Rémunération en hausse des livrets d’épargne réglementée

Plusieurs dizaines de millions de Français détiennent au moins un livret d’épargne réglementée tels que le Livret A, le LDD, le CEL,  plébiscités pour leur sécurité et leur liquidité. Depuis le 1er février 2022, les taux d’intérêt applicables à ces différents produits ont augmenté. Cependant, la hausse ne couvre pas l’inflation et la rémunération nette de l’épargne risque donc d’être négative.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Les nouveaux taux d’intérêt des supports d’épargne réglementée

L’arrêté du 27 janvier 2022 publié au Journal officiel du 30 janvier précise les nouveaux taux de rémunération des livrets d’épargne réglementés. Cette révision a été décidée par le gouvernement en raison du passage de l’inflation à 1,6 % en 2021.

Le rendement du livret A, placement le plus populaire en France, et celui du livret développement durable et solidaire (LDDS), passe de 0,5 % à 1 %. La rémunération minimum du Livret Jeune (réservé aux jeunes âgés de 12 à 25 ans) est alignée sur 1 % puisqu’elle ne peut être inférieure au taux du Livret A.

Le livret d’épargne populaire (LEP), destiné aux personnes aux ressources modestes, connait une croissance de son taux d’intérêt à 2,2 % au lieu de 1 %. Étant indexé sur celui du livret A, ce rendement doit être au moins égal à la moyenne de l’indice des prix à la consommation (IPC) hors tabac observé sur les six derniers mois.

Enfin, le taux d’intérêt du Compte épargne logement (CEL) et du Livret d'épargne entreprise (LEE) ressortent à 0,75 %. Il correspond à deux tiers du taux du Livret A arrondi au quart de point le plus proche. Il s’affichait jusqu’au 31 janvier 2022 à 0,25 %. Seul le Plan épargne logement (PEL) ne connait pas de changement, il rapporte toujours 1 %.

Des dispositifs soumis à des règles fiscales avantageuses

Si la rémunération du livret A, du LDDS, du livret jeune et du LEP est très faible malgré le relèvement consenti par le gouvernement au 1er février, leur fiscalité est attractive. En effet, les intérêts générés par ces dispositifs sont totalement exonérés d’impôt sur le revenu (IR) et des charges sociales.

Ce n’est pas le cas de ceux des PEL, CEL et LEE, qui sont assujettis à l’IR, soit par le biais d’un prélèvement forfaitaire unique (PFU) au taux de 12,8 %, soit sur option au barème de l’IR. Les épargnants sont également redevables des cotisations sociales obligatoires au taux de 17,2 %. Une exonération d’impôt est cependant prévue pour les intérêts des CEL et PEL souscrits avant 2018 et des LEE ouverts au plus tard le 31 décembre 2013, exception faite des PEL ayant plus de 12 ans d’existence. En revanche, les prélèvements sociaux restent dus.

En dépit de cette fiscalité attractive et des récentes revalorisations, aucun gain de pouvoir d’achat n’est à espérer pour les épargnants. La forte augmentation prévue des prix à la consommation (2 % pour l’exercice 2022) devrait annuler totalement l’effet positif de l’amélioration des rémunérations des produits réglementés. 

L’avis du COR concernant le report de l’âge de départ à la retraite en France

Les analyses du COR concernent l’âge de la retraite

Le 27 janvier dernier, le Conseil d’orientation des retraites (COR) s’est réuni sur le thème de l’âge de départ à la retraite. Parmi les points abordés figurent la question du financement, les impacts des différentes hypothèses proposées par l’Exécutif, ainsi que l’option des Français.

Vers un recul inévitable de l’âge légal de départ à la retraite en France

Pour l’heure, l’âge minimal de départ à la retraite en France est fixé à 62 ans, quand il se situe entre 60 et 67 ans pour de nombreux pays européens, mais aussi le Canada, les États-Unis et le Japon. Cependant, l’Hexagone envisage de repousser ce seuil, afin de se rapprocher de la moyenne des autres grandes économies. Deux facteurs pèsent en effet sur cette décision : l’entrée tardive des jeunes générations dans la vie active et la dégradation progressive du pouvoir d’achat des retraités qui les incite à rester en activité plus longtemps.

En termes de durée moyenne de retraite aussi, un allongement est attendu dans tous les pays concernés par les études du COR d’ici à 2070, en raison de l’augmentation de la longévité des populations. Actuellement, l’Hexagone arrive en tête avec 23,5 ans et 27,1 ans respectivement pour les hommes et pour les femmes.

Les préférences des Français pour maintenir le système de retraite existant

Les actifs et les retraités ont été invités à choisir parmi trois solutions celles qu’ils préfèrent afin de conserver le système de retraite par répartition actuellement utilisé en France. 25 % d’entre eux se sont prononcés en faveur d’une extension de la durée de cotisation. Une proportion presque identique (24 %) recommande une révision à la hausse des cotisations versées par les salariés. Enfin, 22 % des répondants préconisent un report de l’âge de la retraite ou d’autres mesures.

En parallèle, selon le baromètre d’opinion de la Drees, près de 80 % des Français se disent pour le maintien, voire l’abaissement de la limite à 62 ans en vigueur. Néanmoins, s’ils doivent trancher entre le recul à 64 ans de l’âge légal d’ouverture des droits et l’augmentation de la durée de cotisation pour une question de financement, 29 % des sondés privilégient la première option, tandis que 20 % opteraient pour la deuxième proposition afin d’accéder à une retraite à taux plein.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Un alourdissement des dépenses en prestations sociales

En 2010, l’âge de départ à la retraite avait déjà été repoussé. Cette réforme a permis aux seniors d’avoir une carrière plus longue, mais a également entraîné un accroissement du taux de chômage, en particulier pour les travailleurs souffrant d’incapacités au-delà de 50 ans.

Une note transmise au COR le 3 janvier chiffre le coût du relèvement de deux ans de l’âge d’ouverture des droits à la retraite à 64 ans. En 2019, les dépenses en prestations sociales (excluant les pensions et allocations chômage) auraient enregistré une hausse de 3,6 milliards d’euros. Cette croissance équivalant à 0,14 point de PIB serait attribuée principalement aux indemnités journalières de Sécurité sociale, aux pensions d’invalidité, et aux minima sociaux versés plus longtemps. Cet effet viendrait minorer le gain de 0,6 point du PIB prévu avec un recul des dépenses du système de retraite et de passage de l’âge de départ à 64 ans.

PER : Attention aux frais de versement élevés

Rendement négatif pour certains PER à cause des frais de versement élevés

Les épargnants ayant souscrit un PER et qui ont choisi de miser sur le fonds en euros subissent des pertes en raison des frais de versement prélevés par certains assureurs. En effet, il n’est pas rare de trouver des contrats attachés à des frais de versement de 5 %, même si la moyenne s’établit à 2,73 % selon l'étude de Retraite.com en septembre 2021 établi sur 70 contrats PER

COMPAREZ LES MEILLEURS PLANS ÉPARGNE RETAITE (PER)

bilanretraite

DÉDUISEZ VOS COTISATIONS RETRAITE GRÂCE AU PER

  • JE COMPARE GRATUITEMENT LES MEILLEURS CONTRATS
  • JE SIMULE MA DÉDUCTION FISCALE
  • J'ANALYSE TOUS LES FRAIS DES CONTRATS
  • JE BÉNÉFICIE DES MEILLEURES PROMOSTIONS
  • JE REÇOIS GRATUITEMENT MON GUIDE PER
JE COMPARE LES PER 

 

 

Une performance négative pour plus de 71 % des contrats sur fonds en euros

Selon une récente étude réalisée par Retraite.com pour le journal Capital, « plus de 71 % des contrats PER sur fonds euros affichent une performance négative allant de -1,80 % à -4,20 % ». Ceci est dû aux frais prélevés par les assureurs à chaque versement.

Il est néanmoins possible de trouver des offres qui n’intègrent pas de frais d’entrée, comme c’est le cas des PER en ligne et certains contrats proposés par des assureurs traditionnels. Le rendement peut alors aller de 1 % à 1,70 %. Parmi les meilleurs contrats en ligne, on retrouve :

  • le PER Objectif retraite by Epargnissimo avec une performance de +1,70 %,
  • Evolution PER +1,66 %,
  • Linxea Spirit PER et Meilleurtaux liberté PER, dont le rendement s’élève à 1,60 %.

Le PER proposé par Ampli Mutuelle, et ceux de la MIF et de la Carac affichent également une performance similaire à celle des PER en ligne.

Les 5 meilleurs PER sélectionnés par Retraite.com

AssureurPerformances 2021

fonds Euros
Performances 2021
Gest. horizon dynamique
Frais de versement

Promo à l’ouverture
maximum

En savoir + Demande de documentation
logo swisslife 1,10% 14,31 % 1,50% 500€ voir l'offre demande documentation 200
logo linxea 0,86%  16,48 % 0,00%   voir l'offre demande documentation 200
logo Garance » style= 2,50% Contrat en points 3,00%   voir l'offre demande documentation 200
logo yomoni 2 N/A

21,50 %

0,00% 350€  voir l'offre demande documentation 200
logo placementdirect 1,30 % 14,92 %  0,00%  500€ voir l'offre demande documentation 200

 

La performance du PER dépend en grande partie de l’allocation en unités de compte

Notre étude s’est basée uniquement sur le rendement du fonds euros net de frais de versement, car nous ne disposions pas encore des données sur les différents profils de risque (prudent, équilibré, et dynamique) sur une année pleine. En effet, la majorité des contrats PER n’ont été mis en place qu'au cours de l’année 2020 ou de l’année dernière.

En tout cas, il faut dire que la performance du PER dépend en grande partie de l’allocation en unités de compte. D’ailleurs, certains contrats ne peuvent pas être investis en totalité sur fond en euros, ce qui contraint l’épargnant à se positionner sur d’autres unités de compte (actions, ETF, actifs immobiliers, obligations, etc.).

Avec les performances remarquables des marchés financiers ces derniers temps, certains contrats multisupports pourraient offrir de meilleurs rendements.

Prime inflation de 100€ pour les retraités

Prime inflation de 100€ pour les retraités

La majorité des français ont déjà déjà touché la somme de 100€ en fin d’année 2021, d’autres tels que les indépendants et auto-entrepreneurs en janvier. Les retraités seront les derniers servis mais recevront leur prime inflation de 100€ en février.

Rappel sur la prime inflation 

Le gouvernement a décidé fin 2021 de donner un petit coup de pouce aux Français pour pallier la hausse du coût de la vie, notamment les hausses liées à l'énergie, l'alimentation ou l'essence. Quelques  38 millions de Français sont éligibles à cette prime inflation de 100€ versée par l'État. Dans ce cadre, le ministre de l’Économie a prévu un calendrier de versement bien précis. Alors, il faut attendre son tour ! Par exemple, les salariés, les étudiants et aussi les chômeurs ont déjà reçu la prime inflation.

Quelles sont les conditions pour percevoir la prime infiation ?

Pour la recevoir, les bénéficiaires doivent impérativement résider en France et percevoir moins de  2 000 € à la date d'octobre 2021.

Quelques précisions pour les retraités

  • Pour les retraités, le montant de 2000€ maximum à percevoir prend en compte tous les versements perçus : base et complémentaire, retraite personnelle et de réversion. La prime leur sera versée en février 2022 par l’Assurance retraite
  • Pour les Français qui occupent une activité en cumul emploi-retraite ou qui se trouvent dans le système d’une retraite progressive cette prime inflation sera versée par  leur employeur.
  • Enfin, les individus qui touchent l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) et qui sont dans le cadre d’une préretraite amiante vont aussi percevoir cette prime inflation de 100 euros.
Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

La prime inflation sera t-elle à déclarer aux impôts ?

Cette prime n’est pas imposable et ne sera pas à déclarer.

Retraite paisible sur une île : les plus belles destinations

Retraite paisible sur une île : les plus belles destinations

Vous rêvez de vivre une retraite paisible sur une île, dans un décor enchanteur, exotique ou encore rustique. Que vous souhaitiez rester en Europe ou partir loin de l’Hexagone, cette liste des plus belles destinations mondiales pourrait bien vous aider à faire le meilleur choix en fonction de vos envies et contraintes.

COMPAREZ LES MEILLEURS PLANS ÉPARGNE RETAITE (PER)

bilanretraite

DÉDUISEZ VOS COTISATIONS RETRAITE GRÂCE AU PER

  • JE COMPARE GRATUITEMENT LES MEILLEURS CONTRATS
  • JE SIMULE MA DÉDUCTION FISCALE
  • J'ANALYSE TOUS LES FRAIS DES CONTRATS
  • JE BÉNÉFICIE DES MEILLEURES PROMOSTIONS
  • JE REÇOIS GRATUITEMENT MON GUIDE PER
JE COMPARE LES PER 

 

 

Malte, Majorque, Irlande dans le top 5

Si vous ne voulez pas quitter le territoire européen, vous pouvez choisir entre 3 îles réputées pour le confort de vie qu’elles proposent : Malte, Majorque et Irlande.

Outre le confort de vie, Malte et Majorque (à la 1re et à la 2e place du classement) doivent notamment leur renommée à la douceur du climat, tandis que l’Irlande (à la 5e place) est reconnue pour son patrimoine historique.

L’île de Penang en Malaysie (3e place) ainsi que celle d’Ambergris Caye à Belize (4e place) figurent également dans ce top 5 et assurent un dépaysement total pour les séniors ayant le goût de l’exotisme.

Roatan, Isla Mujeres, Isla Colon, Bali

La liste des meilleures îles où passer sa retraite comprend également l’île de Roatan à Honduras et l’Isla Mujeres au Mexique (respectivement à la 6e et 7e place). Viennent ensuite l’Isla Colon à Panama, et l’île de Bali en Indonésie. L’île de Koh Samui à Thaïlande ferme la marche dans la liste du top 10.

Las Terrenas, Cozumel, Phu Quoc

Si partir au loin et découvrir des cultures très différentes de celles de l’Europe vous tente, quelques îles se positionnent comme des destinations de qualité. Il s’agit de Las Terrenas dans la République dominicaine, et de Cozumel au Mexique (respectivement à la 11e et 13e place). Vous pourriez aussi passer une retraite paisible à Caye Caulker à Belize (14e place) ou à Phu Quoc au Vietnam (15e place).

D’autre part, la Crète figure également dans ce classement mondial des îles où il fait bon vivre pour les retraités, et occupe la 12e place.

 

Les seuils d’exonération applicables aux retraites pour 2022

Les seuils d’exonération applicables aux retraites pour 2022
La CSG (Contribution sociale généralisée), la CRDS (Contribution au remboursement de la dette sociale) et la CASA (Contribution de solidarité pour l’autonomie) sont prélevées sur le montant brut de la pension de retraite. Néanmoins, il est possible de bénéficier d’une exonération totale ou partielle du paiement de ces contributions, en fonction du revenu fiscal de référence (RFR) et du nombre de parts de quotient familial.
Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

 

Pour l’année 2022 :

  • Pour une part fiscale :  l’exonération totale s’applique aux pensions de retraite dont le montant ne dépasse pas les 11 431 euros. Le taux normal est retenu pour les retraites au-dessus de 23 193 euros. Ainsi jusqu’à 14 944 euros, les retraités peuvent bénéficier du taux réduit, et au-delà de ceci, c’est le taux médian qui est retenu jusqu’à 23 193 euros.
  • Pour 1,5 part fiscale, le seuil d’exonération est limité à 14  483 euros. Au-dessus de ce montant et jusqu’à 18 934 euros, le retraité bénéficie du taux réduit. Le taux médian s’applique en revanche jusqu’à 29 384 euros. Lorsque le montant brut de la pension est supérieur à 29 384 euros, la CSG est prélevée au taux normal
  • Pour 2 parts fiscales, le taux zéro s’applique jusqu’à 17 535 euros, le taux réduit jusqu’à 22 924 euros, et le taux médian, jusqu’à 35 575 euros. Au-delà de 35 575 euros, le retraité est soumis au taux normal.

À noter que ces plafonds d’exonération concernent uniquement les retraités en France métropolitaine. Pour certains départements et territoires d’outre-mer (Réunion, Martinique, Guadeloupe, Guyane), des seuils spécifiques sont prévus.

Les taux de prélèvement prévus pour la CGS et la CRDS

Pour la CGS, le taux de prélèvement normal est de 8,3 % . Le taux médian est à 6,6 %, et le taux réduit à 3,8 %. Les retraités soumis au taux normal et au taux médian sont également redevables de la CASA, dont le taux est fixé à 0,3 %.

D’autre part, ceux qui sont soumis au taux réduit ne seront pas assujettis à un taux supérieur, sauf si leurs revenus dépassent au titre de 2 années consécutives les plafonds retenus pour l’exonération partielle de cette contribution.

Pour la CRDS, le taux demeure à 0,50 % pour tous les redevables, à l’exception de ceux qui bénéficient d’une exonération totale.

Il convient de se référer au Revenu fiscal de Référence figurant sur l’avis d’imposition 2021 ou celui de 2020 pour connaître son RFR pour 2022.

Les changements qui concernent les retraités en 2022

Les changements qui concernent les retraités en 2022

L’année 2022 apporte quelques changements pour la retraite. Parmi ceux-ci se trouvent la revalorisation des retraites complémentaires, l’augmentation de l’ASPA et de l’allocation veuvage, ou encore la hausse de 1,1 % des retraites de base pour les salariés, fonctionnaires et indépendants.

Afin de vous aider à y voir plus clair, voici la liste de ces changements :

1- Hausse de 1,1 % des retraites de base

Les retraites de base des salariés, les fonctionnaires et les indépendants feront l’objet d’une hausse de 1,1 % à la fin du mois de janvier ou du mois de février. Il faut préciser que cette revalorisation est inférieure à l’inflation, laquelle avoisine le 1,4 % en 2021.

Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

 

2- Revalorisation des retraites complémentaires

La revalorisation des retraites complémentaires des indépendants et des agents de la fonction publique est prévue s’appliquer à partir de ce mois de janvier.

Ainsi, les indépendants (artisans, commerçants…) bénéficieront d’une hausse de 1,1 % de leurs retraites.  Il en est de même pour les agents non-titulaires de la fonction publique alors que les titulaires auront droit à une augmentation de 1,9 % cette année.

Quant aux avocats, la hausse de leurs retraites complémentaires se limite à 1 %.

3- Augmentation de l’ASPA et de l’allocation veuvage

Les montants de l’ASPA (Allocation de solidarité aux personnes âgées) ont également été revus à la hausse. Ainsi, pour une personne seule, celui-ci est fixé à 916,78 euros par mois, et pour un couple, 1423,31 euros (soit une augmentation de 1,1 %).

En ce qui concerne l’allocation veuvage, le montant maximal est également revalorisé à 632,17 euros. D’autre part, seules les veuves, dont les revenus ne dépassent pas les 2370,64 euros par trimestre peuvent y prétendre.

4- Indemnité d’inflation de 100 euros pour certains retraités

Face à la flambée des prix d’énergie, l’État a décidé de verser une indemnité d’inflation de 100 euros pour les retraités qui ont perçu des prélèvements sociaux inférieurs à 2000 euros nets en octobre 2021.

5- Nouveau plafond de ressources pour la pension de réversion pour les salariés, indépendants et les professions libérales

Pour 2022, le plafond de ressources pour la pension de réversion pour ces catégories de travailleurs est fixé à 21 985,60 euros pour une personne seule, et à 35 176,96 euros pour un couple. Ce nouveau plafond ne s’applique pas aux avocats ni à la réversion des retraites complémentaires Agirc-Arrco. Les fonctionnaires ne sont pas non plus concernés.

6- Hausse du montant des revenus requis pour valider un trimestre au titre de la retraite de base des salariés du privé

Pour 2022, les salariés du privé doivent toucher au moins 1585,50 euros bruts pour pouvoir valider un trimestre (soit 6342 euros pour valider 4 trimestres).

7- Des trimestres gratuits pour les indépendants les plus touchés par la crise sanitaire

Les indépendants qui ont travaillé dans les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire et qui partent à la retraite cette année auront droit à des trimestres gratuits. Ceci concerne en particulier les professionnels de la restauration, de l’hôtellerie, du tourisme, etc., qui n’ont pas pu valider des trimestres durant les deux précédentes années (2020 et 2021).

8- Revalorisation de la retraite minimale des conjoints collaborateurs d’exploitants agricoles

Les conjoints collaborateurs d’exploitants agricoles pourront désormais bénéficier d’une retraite minimale de 713,11 euros par mois (taux plein).

9- Retraite progressive accessible aux salariés en forfait jours

Depuis le 1er janvier 2022, la retraite progressive est accessible aux salariés en forfait jours et aux mandataires sociaux. Un décret devra fixer les conditions à respecter par ces catégories de travailleurs pour pouvoir bénéficier de ce dispositif.

OPTIMISEZ VOS FRAIS DE SANTÉ ET TROUVEZ LA MUTUELLE QUI VOUS CONVIENT

bilanretraite

Votre devis de mutuelle en ligne en 2 minutes

  • Devis gratuit et sans engagement
  • Des dizaines de contrats comparés
  • Un choix des niveaux de garantie en optique, dentaire, hospitalisation...
  • Économisez jusqu'à 300€ en comparant votre mutuelle
  • Des conseillers personnalisés pour vous accompagner
  • Jusqu’à 2 mois offerts sur certains contrats
JE COMPARE LES MUTUELLES 
Votre bilan retraite gratuit en 3 minutes !

Comparez, simulez et soyez accompagnés par nos experts
afin d’aborder sereinement votre retraite en complétant vos revenus grâce au placement qui vous correspond le mieux

Commencer mon bilan retraite

Des solutions retraite pour chaque moments de la vie

Toutes nos solutions et simulateurs retraite
Votre compte formation

Compte formation CPF

Découvrez votre budget formation disponible à utiliser avant votre retraite

Découvrir
Mutuelle santé

Mutuelle santé

Comparez et économisez jusqu’à 300 € sur votre mutuelle

Découvrir
Bien vieillir à domicile

Bien vieillir à domicile

Toutes les solutions et équipements pour bien vieillir à son domicile

Découvrir
Prévoyance Obsèques

Prévoyance obsèques

Libérez vos proches du financement de vos
obsèques

Découvrir